•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation pacifique à Ferguson

Une manifestante tient une affiche sur laquelle on peut lire « Nous venons en paix nous battre pour la justice », le 19 août 2014.

Une manifestante tient une affiche sur laquelle on peut lire « Nous venons en paix nous battre pour la justice ».

Photo : Joshua Lott / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour la première fois depuis quelques jours, une manifestation nocturne s'est déroulée dans le calme à Ferguson, au Missouri, malgré un bref affrontement qui a mené à 47 arrestations.

Les manifestants étaient d'ailleurs moins nombreux que d'habitude à la tombée de la nuit. Selon les policiers, beaucoup de protestataires étaient déjà rentrés chez eux à ce moment.

Le capitaine Ron Johnson attribue en partie le bon déroulement de la manifestation à la présence de plusieurs chefs de la communauté, qui ont passé la soirée à calmer les esprits et à éloigner les casseurs potentiels.

Il n'y a pas eu de coups de feu.­ Les policiers n'ont pas lancé de gaz lacrymogène ni de grenades assourdissantes, contrairement à hier.

Voici une vidéo d'une manifestation tenue à Ferguson en début de soirée mardi, tournée par notre collègue Yanik Dumont-Baron :

La tension est cependant montée d'un cran un peu après minuit, heure locale (1 h à Montréal), lorsque les policiers ont demandé aux quelques manifestants qui se trouvaient toujours dans les rues et aux médias de quitter les lieux.

Pendant que les protestataires se dispersaient, une bouteille aurait été lancée en direction des policiers. Ces derniers ont alors chargé en direction du groupe. Une quarantaine de personnes ont été arrêtées.

Les policiers arrêtent un homme au cours d'une manifestation nocturne à Ferguson, le 20 août 2014.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les policiers arrêtent un homme au cours d'une manifestation nocturne à Ferguson.

Photo : Joshua Lott / Reuters

Eric Holder attendu aujourd'hui

Le secrétaire à la Justice Eric Holder est attendu sur les lieux aujourd'hui. Mardi, il a promis à la population de Ferguson de faire toute la lumière sur la mort de Michael Brown, qui a été abattu le 9 août dernier par un policier.

M. Holder a promis que l'enquête fédérale « sera complète, équitable et indépendante ». Mais elle « prendra du temps », a-t-il prévenu.

M. Holder rencontrera les autorités du FBI et d'autres responsables de l'enquête fédérale indépendante sur la mort de Michael Brown, ainsi que des membres de la communauté.

« Pour commencer le processus de réconciliation, les actes de violence doivent avant tout cesser dans les rues de Ferguson », a-t-il déclaré. Il estime que les actes d'une minorité d'individus étrangers à Ferguson « nuisent gravement à la cause de la justice, plutôt qu'ils la font avancer ».

Mardi, la tension a été avivée notamment par la mort d'un autre Afro-Américain, abattu par deux policiers de Saint Louis, tout près de Ferguson. Le jeune homme de 23 ans était soupçonné d'avoir commis un vol à l'étalage dans un commerce du nord de la ville. Il était armé d'un couteau.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !