•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d'exemption du port du casque à moto pour les sikhs en Ontario

sikh

Les sikhs pratiquants doivent couvrir leurs cheveux d'un turban, lorsqu'ils sont en public (archives).

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Altaf Qadri

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La première ministre ontarienne Kathleen Wynne ne permettra pas aux sikhs portant des turbans de circuler en motocyclette sans porter de casque.

Dans une lettre adressée à l'Association canadienne sikhe, elle a déclaré comprendre l'importance religieuse du port du turban, mais a ajouté qu'une exemption de la loi sur le port du casque amènerait des risques de sécurité.

Elle a déclaré que la sécurité des Ontariens était sa priorité et qu'elle ne pouvait pas mettre cela de côté.

Dans la lettre, datée du 14 août, Mme Wynne a indiqué que les tribunaux ontariens ont conclu que la loi sur le port du casque ne violait pas la Charte canadienne des droits et libertés ou le Code ontarien des droits de la personne.

L'Association canadienne sikhe s'est tout de même dite déçue de la décision de Mme Wynne, ajoutant qu'on leur avait promis une exemption dans la loi.

L'organisation a indiqué que la Colombie-Britannique, le Manitoba et le Royaume-Uni permettaient aux sikhs de circuler à bord de leur motocyclette sans avoir à porter de casque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario