•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Embellissons Saint-Roch

Des portraits en noir et blanc pour embellir Saint-Roch
Radio-Canada

Si vous vous promenez ces jours-ci sur la rue Saint-Joseph, dans le quartier Saint-Roch à Québec, il y a de bonnes chances que vous tombiez sur des photos de gens du quartier.

Cette initiative assez originale, intitulée « Embellissons notre quartier », provient du Comité citoyen de Saint-Roch, un groupe de résidents du quartier qui souhaite attirer l'attention sur les édifices laissés à l'abandon.

L'objectif est « de sensibiliser la population, les citoyens et les propriétaires au fait que les édifices qui ne sont pas entretenus, quelque part, c'est une certaine forme de pollution visuelle », fait savoir Martin April, porte-parole du Comité citoyen de Saint-Roch. « Ce n'est pas agréable d'avoir ça dans notre quartier », déplore-t-il.

Une quinzaine de citoyens se sont prêtés au jeu de la photographie. Il s'agit de portraits grand format en noir et blanc croqués dans le cadre d'Inside Out, une initiative internationale d'art global participatif. Plus de 200 000 personnes de 112 pays et territoires y ont déjà pris part.

« C'est une belle façon d'attirer l'attention, puis de sensibiliser sur des problématiques sans que ça fasse nécessairement du militantisme plaignard. Il y a quelque chose de créatif, c'est quelque chose qui interpelle visuellement », affirme Suzie Genest, participante au projet « Embellissons notre quartier. »

Le projet « Embellissons notre quartier » vise à attirer l'attention des citoyens sur les édifices laissés à l'abandon.Le projet « Embellissons notre quartier » vise à attirer l'attention des citoyens sur les édifices laissés à l'abandon.

Avec cette intervention artistique, le Comité souhaite redonner du lustre à certains immeubles, dont l'édifice situé à l'angle des rues Saint-Joseph et Monseigneur-Gauvreau.

Le bâtiment, qui a connu de meilleurs jours, a déjà hébergé une épicerie prisée par les citoyens.

D'ailleurs, l'idée leur plaît. « C'est une très bonne idée, parce que tout le building, ici, c'est le plus dégueulasse qui reste dans la rue. Le reste, c'est rendu pas pire », dit l'un d'eux, Frédérick Samuelsen.

« Disons que ça embellit un peu les murs des bâtiments », fait quant à lui remarquer Robert Lévesque. « Je trouve ça dommage que ça prenne du temps à se régler, les choses comme cette bâtisse-là. C'est dommage qu'il ne se passe rien pendant des années », déplore-t-il.

Le Comité citoyen de Saint-Roch a répertorié une quarantaine d'édifices laissés à l'abandon dans le quartier. Avec ce projet, il cherche aussi à sensibiliser les propriétaires à entretenir leurs édifices.

« Un moment donné, ils atteignent un point de non-retour et, à ce moment-là, on est obligé de les démolir », regrette Martin April.

D'autres interventions artistiques du même genre pourraient avoir lieu dans le quartier.

L'édifice situé à l'angle des rues Saint-Joseph et Monseigneur-GauvreauL'édifice situé à l'angle des rues Saint-Joseph et Monseigneur-Gauvreau.

Québec

Arts