•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le département de la Justice ordonne une deuxième autopsie sur Michael Brown

Des manifestants bravant le couvre-feu décrété par le gouverneur du Missouri

Photo : Lucas Jackson / Reuters

Radio-Canada

Une autopsie fédérale sera pratiquée sur le corps de Michael Brown, un adolescent noir tué par un policier la semaine dernière, à Ferguson, au Missouri, a annoncé dimanche le département de la Justice.

Un porte-parole a précisé que cette décision avait été prise en raison de la situation exceptionnelle dans laquelle l'affaire s'est produite et en réponse à une requête de la famille Brown. L'autopsie sera pratiquée par un médecin légiste du gouvernement fédéral qui tiendra compte des résultats de l'autopsie faite dans le cadre de l'enquête menée par l'État du Missouri. Les autorités locales avaient conclu que le jeune homme était mort de ses blessures par balles, sans plus de précisions.

Par ailleurs,  le couvre-feu décrété samedi par le gouverneur du Missouri Jay Nixon sera maintenu pour un deuxième jour. Il sera en vigueur de minuit à 5 h.

Dans la nuit de samedi à dimanche, de 150 à 200 personnes ont défié le couvre-feu. Les policiers ont arrêté sept personnes. Un homme a été blessé par balle et se trouve dans un état critique, a déclaré le capitaine Ron Johnson lors d'un point de presse dans la nuit de samedi à dimanche. L'auteur des coups de feu et la victime faisaient partie des manifestants, selon la police, qui recherche toujours le tireur.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène et ont lancé des bombes fumigènes pour disperser la foule. Le capitaine Ron Johnson a dit regretter que la police ait été obligée de procéder ainsi, mais il assure que c'était la réponse appropriée pour être capable d'aller secourir la victime.

La police indique aussi avoir dû répondre fermement en raison du comportement de manifestants qui sont entrés par effraction dans un restaurant et ont pris position sur le toit à l'approche des policiers.

Quelqu'un a également ouvert le feu sur une voiture de police, selon le caporal Johnson, mais personne n'a été blessé.

La police a lancé des fumigènes pour tenter de disperser la foule après après l'entrée en vigueur d'un couvre-feu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La police a lancé des fumigènes pour tenter de disperser la foule après après l'entrée en vigueur d'un couvre-feu.

Photo : Lucas Jackson / Reuters

Michael Brown était soupçonné d'avoir volé des cigarettes dans une station d'essence, selon le chef de la police de Ferguson, Tom Jackson. Toutefois, le policier qui a abattu Michael Brown n'était pas au courant de ce braquage.

La famille du jeune homme a accusé la police de manquer de transparence et déploré que les allégations de vol n'avaient que pour objectif de ternir l'image de la victime et de détourner l'attention de la tragédie.

La tension dans la petite ville de Ferguson avait pourtant baissé après que la police d'État, avec à sa tête un Noir, fut appelée à remplacer, jeudi dernier, la police locale, pour encadrer les manifestants, qui dénoncent le comportement des policiers et la mort du jeune qui n'était pas armé.

Un petit groupe de manifestants a décidé d'enfreindre le couvre-feu instauré à Ferguson au Missouri.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un petit groupe de manifestants a décidé d'enfreindre le couvre-feu instauré à Ferguson au Missouri.

Photo : David Carson (Twitter)

Avec les informations de CNN, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International