•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un documentaire pour parler du JAL

Adam Pageot-Gendron présente son film à Auclair.

Adam Pageot-Gendron présente son film à Auclair.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.


Le réalisateur Adam Pageot-Gendron, de la maison de production rimouskoise Tortuga films, a présenté pour la première fois son film « Si JALions voir » ce samedi, à Auclair.

Le réalisateur, natif d'Auclair, s'est intéressé au sort des municipalités de St-Juste-sur-le-Lac, Auclair et Lejeune, plus de 40 ans après qu'elles aient été menacées de fermeture.

Selon le film, l'exode des jeunes et le manque de services de proximité font toujours partie des problématiques qui sont vécues par les petites communautés du JAL.

Il semble que même les jeunes qui souhaitent s'y installer éprouvent des difficultés comme le rapporte un résident, André Ouellet :

« La première des choses je pense ce serait la permission de se construire le long des routes, le zonage agricole a reculé les paroisses énormément à mon avis. »

Les villages doivent aussi faire preuve de créativité pour garder leurs écoles. Un projet en lien avec le cirque a d'ailleurs permis de maintenir l'école de Lejeune.

La mairesse, Mélanie Veilleux explique que chaque élève participe à sa façon aux spectacles de cirques produits par l'école :

« C'est super. Les élèves montent leur spectacle d'eux-mêmes, ils ne font pas seulement le cirque en tant que tel, ils font la mise en scène, les décors, l'éclairage... »

Adam Pageot Gendron a mis 6 ans pour produire ce film documentaire. Il affirme toutefois que les petits villages doivent continuer à ramer à contre-courant pour assurer leur survie :

« Ici dans le JAL on est un peu comme dans un success story des années 70, donc c'est vraiment un endroit où je me suis dit : si ça va bien à quelque part, c'est bien là. Donc si ça va pas bien on peut extrapoler et se dire que beaucoup d'autres communautés vivent la même réalité qu'ici. »

D'après le reportage de Louis Lahaie-Roy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec