•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

OmniTRAX suspend son projet d'envoyer du pétrole à Churchill

OmniTRAX suspend indéfiniment son plan pour envoyer du pétrole par voie ferrée jusqu'à Churchill, dans le nord du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

OmniTRAX Canada suspend indéfiniment sont projet de transporter du pétrole par voie ferrée en vue de l'expédier à partir du port de Churchill, dans le nord du Manitoba.

La compagnie a pris cette décision, vendredi, à la suite d'un autre déraillement de train de marchandises survenu vendredi matin.

Dans un communiqué, OmniTRAX Canada explique que la compagnie a un certain nombre de nouveaux clients et des contrats de livraison de céréales et d'autres marchandises au Nunavut.

Elle s'attend à une autre bonne saison pour les expéditions de céréales.

OmniTRAX Canada est une filiale de la compagnie américaine Omnitrax, propriétaire du port de Churchill et gestionnaire de la Hudson Bay Railway, qui le dessert.

Le projet de faire venir du pétrole par voie ferrée en vue de son expédition depuis Churchill a incité de nombreux groupes à manifester.

L'organisation environnementale Wilderness Committee crie victoire à la suite de la décision prise par OmniTRAX Canada.

« Cela prouve que nous avions raison de dire que le voie ferré est inadéquate pour transporter du pétrole brut en raison du nombre de déraillements qui se sont produits dans la dernière année », mentionne le président de la section manitobaine de l'organisme, Eric Reder. « Chaque déraillement a créé des inquiétudes auprès des personnes vivant dans le nord du Manitoba ».

OmniTRAX Canada dit dans son communiqué que des consultations avec les Premières Nations, les Métis et le gouvernement provincial l'ont également incitée à suspendre son projet.

Cette annonce n'exclut pas la possibilité, pour la compagnie, d'expédier du pétrole brut à un certain moment dans le futur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Économie