•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Le racisme est toujours bien vivant à Winnipeg » - Sam Katz

Le maire de Winnipeg, Sam Katz.

Le maire Sam Katz s'est adressé aux journalistes sur la situation des canalisations gelées lundi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le maire sortant de Winnipeg, Sam Katz, affirme que le racisme est définitivement un problème dans la capitale.

« C'est là, c'est là, fin de l'histoire », a lancé Sam Katz. « Ce nous que devons d'abord faire c'est de le reconnaître, puis nous devons faire de l'éducation » a-t-il ajouté.

Le maire a fait cette déclaration dans la foulée des commentaires controversés qu'a écrit en 2010 sur Facebook la femme de Gord Steeves, l'un des huit candidats à la mairie en vue des élections municipale du 22 octobre.

Sam Katz a dit avoir reçu de nombreux appels et courriels de la part de citoyens qui contenaient des commentaires racistes. De plus, selon lui, il ne revient pas qu'au maire de préconiser la tolérance et la compréhension.

« Nous sommes tous une partie de la solution », a déclaré Sam Katz. « Ne soyez pas naïfs et ne croyez pas qu'il n'existe pas de discrimination et qu'il n'y a pas de racisme. Cela existe, j'ai moi-même dû y faire face », rappelle le maire de religion juive,qui a notamment fait l'objet d'affiches antisémites en 2012.

Le maire a également dit qu'il ne croit pas que le racisme est pire à Winnipeg que dans d'autres villes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Affaires municipales