•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1987 : meilleur départ de l'année pour un film québécois

Une scène du film « 1987 », de Ricardo Trogi

Une scène du film « 1987 », de Ricardo Trogi

Photo : Les Films Séville

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le film de Ricardo Troggi 1987 se classe au quatrième rang du palmarès au Québec pour sa première fin de semaine en salle. Il occupe aussi la première place en ce qui concerne le meilleur départ pour un film québécois en 2014.

1987 déclasse donc La petite reine et Le vrai du faux, qui détenait les deux meilleurs départs en salle jusqu'à maintenant. Avec des recettes de 257 815 $ pour la fin de semaine et un total de 412 098 $ depuis sa sortie mercredi, ce sont de bons chiffres.

« Avec 154 275 $ amassés mercredi et jeudi dernier, ce qui était vraiment bien, et une fin de semaine un peu plus au ralenti -- c'est le cas pour tous les films, il a fait beau --, il s'agit d'un bon départ, sans être canon », souligne Stéphanie Nolin.

Le film est sorti mercredi sur 57 écrans. Depuis vendredi, il est présenté sur 77 écrans.

La petite reine, d'Alexis Durand-Brault, avec 234 316 $ répartis sur 63 écrans, perd donc sa première place de meilleur départ d'un film québécois cette année. Le vrai du faux, d'Émile Gaudreault, a fait 121 288 $ sur 79 écrans et se classe troisième. La petite reine, sorti le 13 juin, cumule des recettes de 881 118 $ jusqu'à maintenant. Il ne reste que deux écrans qui le présentent en ce moment. L'espérance d'atteindre le million d'ici la fin du mois d'août diminue.

Le plus récent film de Denys Arcand Le règne de la beauté n'est plus en salle, alors que Le vrai du faux d'Émile Gaudreault n'est plus présenté que dans 2 salles. Une déception pour des films dont on attendait beaucoup mieux.

Le numéro 1 du palmarès pour la fin de semaine est le film Les tortues Ninja, avec des recettes de 569 404 $, suivi par Les gardiens de la galaxie et Dansez dans les rues 5.

Les chiffres des films québécois encore en salle
La gang des hors-la-loi
, 117 921 $ sur 3 semaines, présenté encore dans 4 salles.
Le vrai du faux
, 426 818 $ sur 5 semaines, encore présenté dans une seule salle.
La petite reine
, 881 118 $ sur 8 semaines, encore présenté dans 2 salles.
Le règne de la beauté
, 355 680 $ sur 9 semaines. Le film n'est plus en salle.

Source : Cinéac

Les premières sorties en 2013 et 2012

Les films québécois qui étaient en tête des palmarès en 2013 et en 2012 ont aussi connu des débuts plus forts que le film de Gaudreault, selon les chiffres de Cinéac.

Louis Cyr : 389 724 $ sur 105 écrans.
Gabrielle : 171 698 $ sur 46 écrans.
Il était une fois les Boys : 254 454 $ sur 108 écrans.

En 2012, Omertà a récolté 464 245 $ lors de sa première fin de semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !