•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fleurs et des visiteurs aux Jardins de Métis

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le son des français d’Amérique, 12 novembre 1981 (enregistré en 1976)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La grisaille ne s’est pas invitée souvent au-dessus des têtes dans l’Est du Québec, rien pour déplaire aux responsables des Jardins de Métis. Les visiteurs viennent en grand nombre au rendez-vous fleuri.

Cette attraction touristique phare du Bas-Saint-Laurent a accueilli 10 % de visiteurs de plus qu'à pareille date l'an dernier et la saison est loin d’être terminée. La direction a bon espoir de boucler la saison avec 50 000 visites.

« On a changé un peu la façon dont on véhicule les informations. On est un peu plus proactifs, surtout pour la distribution d'images, parce que les médias et les visiteurs sont attirés par la qualité des photos », explique le directeur, Alexander Reford.

Les Jardins ont également consolidé leur réputation à l'international : « Des photographes comme Louis Tanguay, Martin Bond et d'autres ont pris de magnifiques photos. On a ainsi eu une centaine de reportages à l'échelle mondiale. De grandes revues américaines, européennes, canadiennes ont consacré plusieurs pages aux Jardins. Ce sont des revues en ligne qui sont de plus en plus fréquentées », fait valoir M. Reford.

Le beau temps a également joué son rôle dans l'augmentation de l'achalandage, conclut le directeur.

Les Jardins de Métis sont ouverts jusqu'au 28 septembre. 

Les Jardins de Métis sont maintenant classés comme site patrimonial, fleurs, horticultureAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Jardins de Métis sont maintenant classés comme un site patrimonial.

Photo : Lisa-Marie Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec