•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'héritage innu mieux documenté

Tshakapesh hérite d'un important fonds d'archives

Tshakapesh hérite d'un important fonds d'archives

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'institut Tshakapesh de Sept-Îles hérite d'un important fonds d'archives qui retrace l'occupation du territoire par les communautés innues de la Côte-Nord.

Deux chercheurs universitaires, Paul Charest et Richard Dominique, lèguent le fruit de leurs recherches qui remontent aux années 1970 ainsi que les centaines de témoignages qui les accompagnent.

L'organisme à vocation éducative et culturelle compte mettre en valeur cet héritage qui enrichit les connaissances et la mémoire des Innus.

Elle-même au conseil d'administration de l'Institut Tshakapesh, Èvelyne St-Onge consulte déjà le fonds d'archives pour ses activités de diffusion. « On va voir le résultat de nos entrevues et de celles des aînés. On va voir toute l'histoire des Innus », dit-elle.

Mme St-Onge estime que l'Institut Tshakapesh doit poursuivre sa mission éducatrice pour conserver l'héritage innu. Elle mentionne par ailleurs l'importance de transmettre l'histoire aux jeunes de la communauté. « Ma mission, c'est d'informer », fait valoir l'administratrice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec