•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Égypte : l'aile politique des Frères musulmans dissoute par la justice

Le clerc islamiste Safwat Hegazis derrière les barreaux d'une salle d'audience au Caire, le 7 août 2014

Le clerc islamiste Safwat Hegazis derrière les barreaux d'une salle d'audience au Caire

Photo : Amr Dalsh / Reuters

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La justice égyptienne a ordonné samedi la dissolution du Parti de la liberté et de la justice, aile politique des Frères musulmans, apprend-on de source judiciaire.

La confrérie des Frères musulmans avait été interdite en tant que telle par la justice en septembre 2013 mais la décision de justice ne mentionnait pas à l'époque sa branche politique, ce qui rendait possible sa participation aux élections législatives.

Avec la décision de samedi, les Frères musulmans, dont était issu l'ancien président islamiste déchu par l'armée Mohamed Morsi, ne peuvent plus officiellement participer aux consultations électorales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !