•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol MH17 : l'Ukraine suspend le cessez-le-feu

Un homme observe une partie de la carcasse du vol MH17 près du village de Hrabove, en Ukraine

Un homme observe une partie de la carcasse du vol MH17 près du village de Hrabove, en Ukraine

Photo : Sergei Karpukhin / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement ukrainien annule le cessez-le-feu décrété à la suite de l'écrasement du Boeing 777, du vol MH17 de la Malaysian Airlines, vraisemblablement abattu par un missile sol-air.

Kiev avait décrété ce cessez-le-feu afin de permettre aux experts internationaux de mener l'enquête sur les causes de l'écrasement de l'avion qui a entraîné la mort de 298 passagers et membres d'équipage.

Les Pays-Bas, qui ont perdu 196 ressortissants dans l'écrasement du vol MH17, ont suspendu la mission de récupération, hier, en raison des combats qui faisaient toujours rage dans la région. Les 70 experts néerlandais, australiens et malaisiens craignaient d'être pris pour cibles par des tireurs.

Le premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a indiqué que les risques qui pesaient sur l'équipe d'experts étaient trop grands pour continuer les travaux.

L'interruption de l'enquête sur l'écrasement a poussé le gouvernement ukrainien à suspendre le cessez-le-feu entre ses forces armées et les rebelles prorusses. Un porte-parole du ministère de la Défense a toutefois précisé que les forces ukrainiennes ne mèneraient pas d'opérations militaires à moins de 20 km du site de l'écrasement.

« Les experts sont d'accord pour que le cessez-le-feu dans la région de l'écrasement du vol MH17 ne soit pas en vigueur avant que l'enquête n'entre dans une nouvelle étape », a ajouté le gouvernement ukrainien dans un communiqué.

Deuil national en Australie

L'Australie a décrété une journée de deuil national à la mémoire de ses 28 citoyens tués dans l'écrasement du vol MH17. Le premier ministre, Tony Abbott, a promis au cours d'une cérémonie à la cathédrale Saint Patrick de Melbourne que les responsables du tir de missile qui aurait provoqué la destruction de l'appareil feront face à la justice.

Un Boeing 777 de Malaysia Airlines qui effectuait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine avec 298 personnes à bord. L'Ukraine accuse les séparatistes prorusses d'avoir abattu l'appareil à l'aide d'un missile sol-air, tandis que Moscou rejette la responsabilité de cette terrible tragédie sur le gouvernement ukrainien.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !