•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil municipal de Chelsea mis en demeure

L'hôtel de ville de Chelsea en Outaouais

L'hôtel de ville de Chelsea en Outaouais

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Comité pour la protection du parc de la Gatineau (CPPG) a envoyé, mardi, une mise en demeure au conseil municipal de la Municipalité de Chelsea.

Le CPPG reproche à la Municipalité le non-respect d'un règlement de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, qui prévoit le reboisement des berges pour éviter la prolifération des algues bleues.

Selon ce qu'avance le Comité, 80 % des résidents dont la propriété est située sur la rive du lac Meech ne respectent pas le règlement, et ce, en toute impunité.

Le CPPG dit avoir obtenu ces chiffres en prenant connaissance d'une étude menée l'an dernier par la Municipalité.

Le règlement, en vigueur depuis 2009, interdit tout contrôle de la végétation dans les cinq premiers mètres aux abords des lacs.

Des résidents souhaitent la renaturalisation des berges du lac Meech, en Outaouais.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des résidents souhaitent la renaturalisation des berges du lac Meech, en Outaouais.

Il s'agit d'une mesure qui vise à combattre les cyanobactéries et à forcer les résidents à renaturaliser leur propriété riveraine.

Les contrevenants s'exposent à des amendes allant de 300 $ à 4000 $.

Selon le secrétaire du CPPG, Jean-Paul Murray, la MRC des Collines-de-l'Outaouais serait en droit de demander une ordonnance à la Cour supérieure du Québec pour forcer l'application du règlement.

« La MRC pourrait même exiger la démolition de toute construction qui viole le règlement », a-t-il indiqué par la voie d'un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !