•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Amérindiens depuis la préhistoire sur l'île Saint-Barnabé

Le reportage de Denis Leduc
Radio-Canada

Des Amérindiens ont occupé l'île Saint-Barnabé, en face de Rimouski, bien avant le passage de l'ermite Toussaint Cartier. C'est ce que révèlent les fouilles menées par les archéologues qui y sont présents pour une sixième année. La première occupation remonterait même à la préhistoire.

« On a trois belles pointes de projectiles qui ont été découvertes cette année. C'est une super découverte », se réjouit Manon Savard, professeur de géographie et d'archéologie de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).

L'une des trois pointes de projectiles trouvées sur l'île Saint-BarnabéL'une des trois pointes de projectiles trouvées sur l'île Saint-Barnabé.

La trouvaille est rare, poursuit-elle : « C'est un matériel très ancien. C'est rare qu'on les voie complètes et que l'on en ait trois dans la même aire de fouille. »

Nicolas Beaudry, professeur d'histoire et d'archéologie à l'UQAR, précise que les pointes de flèches ont été trouvées dans une aire de sable naturel. « Un objet préhistorique trouvé à la surface a moins de valeur qu'un objet trouvé en profondeur dans le sol », mentionne-t-il.

Occupation en trois temps

Les récentes fouilles montrent que l'île a été de tout temps accessible, contrairement à ce que pensait l'explorateur Bernard Voyer.

La découverte ouvre également la voie à l'hypothèse d'une occupation successive depuis la préhistoire de cette parcelle de terre, qui fait face à ce qui est aujourd'hui devenu l'avenue de la Cathédrale.

« On savait qu'il y avait quelqu'un durant le régime français et qu'il y avait des gens au 19e et au 20e siècle. Là, de plus en plus, avec la découverte de nos artefacts d'Amérindiens, il y a une couche d'histoire qui s'ajoute : la préhistoire », explique Mme Savard.

L'île Saint-BarnabéL'île Saint-Barnabé

L'équipe a également fait la découverte de restes de feu associés à l'époque amérindienne.

Quant à Toussaint Cartier, les archéologues estiment que l'intérêt des touristes pour le personnage prouve que sa légende demanderait une septième année de fouilles dans son sanctuaire.

À la recherche de Toussaint Cartier

L'histoire de l'ermite Toussaint Cartier a été romancée dans plusieurs livres et a fait l'objet de diverses recherches historiques. Selon des documents écrits, dont un contrat avec le seigneur Pierre Lepage, Toussaint Cartier aurait vécu sur l'île Saint-Barnabé de 1728 jusqu'à sa mort en 1767. Des recherches menées depuis plusieurs années ne permettent pas toutefois de confirmer sa présence.

D'après le reportage de Denis Leduc

Est du Québec

Société