•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pur Safran s'attend à récolter cinq fois plus de safran cette année

L’entreprise Pur Safran procède ces jours-ci à sa première grande récolte de safran.

L’entreprise Pur Safran procède ces jours-ci à sa première grande récolte de safran.

Photo : Radio-Canada/Claude Brunet

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise Pur Safran de Saint-Élie-de-Caxton anticipe une excellente récolte.

Seulement 3 des 50 000 bulbes de safran importés d'Europe et plantés l'an dernier, n'ont pas survécu à leur premier hiver québécois.

Les propriétaires estiment pouvoir récolter quelque 400 grammes de cette précieuse épice lors de la floraison cet automne. Ils en avaient recueilli un peu moins de 75 grammes l'an dernier.

Une culture qui suscite l'intérêt

L'entreprise Pur Safran a accepté de former trois futurs producteurs de safran cette année. Deux d'entre eux comptent s'établir dans la région de Lanaudière, l'autre en Mauricie.

Pur Safran est actuellement l'unique producteur de safran en Amérique du Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !