•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De violentes explosions font plus de 20 morts à Taïwan

Une scène de dévastation à Taiwan
Une scène de dévastation à Taiwan Photo: ? Stringer Taiwan / Reuters
Radio-Canada

Des fuites de gaz dans le système d'égouts de Kaohsiung, la deuxième plus grande ville de Taïwan, ont entraîné de multiples explosions de forte intensité, faisant 25 morts, dont 5 pompiers, et 267 blessés, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le premier ministre taïwanais, Jiang Yi-huah, a précisé qu'au moins cinq explosions ont été ressenties.

La puissance des déflagrations a provoqué des destructions de routes et leur souffle a propulsé des voitures en l'air. Des résidents de Kaohsiung ont rapporté que l'impact avait été si puissant qu'ils ont cru à un tremblement de terre.

Un Québécois témoin des explosions à Taïwan

Carl Pelletier a publié sur Twitter plusieurs images des dégâts.

« Au départ, on pensait que c'était un tremblement de terre. Ensuite, on a cru que c'était la foudre. »

« C'est une scène incroyable, à peu près impossible à décrire. C'est comme si vous enfouissiez un câble sous la terre et que vous tiriez dessus. »

« Des voitures renversées, écrasées sous le béton, c'est effroyable. »

« Les secouristes retirent les débris très doucement, utilisent des pics pour voir s'il y a des gens enfouis. »

« Une collègue pensait que c'était un bombardement, parce que ça explosait à gauche et à droite. »


Dans le chaos qui s'en est suivi, des secouristes ont dû former une chaîne afin d'extirper les blessés d'un cratère profond qui s'était formé sur la route.

De nombreuses rues, de même que des immeubles, ont subi des dommages et des arbres sont tombés. On rapporte également des pannes d'électricité dans le secteur frappé par le sinistre.

Cause à déterminer

Le directeur du centre de gestion des opérations d'urgence, Chang Jia-juch, a précisé qu'il s'agissait d'une fuite de propène, ce qui signifie que les flammes ne peuvent être éteintes avec de l'eau. Les pompiers doivent attendre que le gaz ait fini de brûler, a-t-il indiqué. L'origine de la fuite est inconnue pour le moment.

Le maire de Kaohsiung, Chen Chu, a indiqué que plusieurs entreprises pétrochimiques avaient des conduites le long du réseau d'égouts du quartier Chian-Chen, où se trouvent à la fois des usines et des édifices résidentiels.

Notre priorité en ce moment est de secourir les gens. Nous demandons aux résidents qui vivent le long des conduites d'évacuer les lieux.

Le maire de Kaohsiung, Chen Chu

L'agence de presse chinoise Xinhua rapporte qu'avant les explosions, de la fumée, accompagnée d'une odeur de gaz, s'était répandue par les bouches d'égout dans la ville.

Les autorités de Kaohsiung ordonnent aux citoyens de deux districts de rester à la maison, vendredi. Elles ont dépêché dans la ville des centaines de soldats. De même, des pompiers des villes voisines de Kaohsiung sont venus à la rescousse.

Kaohsiung est située dans le sud-ouest du pays. La ville compte 2,8 millions d'habitants.

Ces explosions interviennent à peine une semaine après l'accident d'un appareil de TransAsia Airways à Taïwanqui avait fait 48 morts.

Avec les informations de Reuters, Agence France-Presse, Associated Press, et BBC

International