•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président de la Catalogne décidé à organiser un référendum

Le président de la Catalogne Artur Mas (droite) rencontre le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy à Madrid.

Le président de la Catalogne Artur Mas (droite) rencontre le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy à Madrid.

Photo : AP/Andres Kudacki

Radio-Canada

Le président de la Catalogne, Artur Mas, s'est dit « décidé » à organiser un référendum sur l'autodétermination de la région le 9 novembre prochain, malgré l'opposition du gouvernement espagnol.

« Mon message a été exactement le même qu'il y a un an, nous sommes décidés à poursuivre. Nous voulons le faire dans le cadre de la légalité et, dans la mesure du possible, en accord avec l'État », a déclaré Artur Mas au terme d'une rencontre mercredi avec le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, à Madrid.

Selon le président catalan, M. Rajoy a réaffirmé pendant cette réunion qu'une telle consultation serait « illégale ».

« Nous voulons le faire dans un cadre légal, à la britannique », a ajouté Artur Mas, faisant référence à l'accord donné par Londres au référendum prévu en Écosse en septembre.

Le président de la Catalogne s'est néanmoins montré optimiste, faisant état d'un climat de « dialogue ». « Il y a sur la table de nombreux sujets sur lesquels, dans les semaines qui viennent, nous pourrons avancer », a-t-il assuré.

Les relations entre Madrid et la Catalogne sont gelées depuis que M. Mas a annoncé unilatéralement en décembre son intention d'organiser le 9 novembre un référendum d'indépendance, qu'a rejeté d'emblée le gouvernement espagnol.

À la faveur de la crise économique qui a imposé à cette riche région de lourds sacrifices sociaux, le sentiment souverainiste a gagné en ampleur en Catalogne, où 45,2 % de la population serait favorable à l'indépendance.

Avec les informations de Agence France-Presse

International