•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recensement des mammifères marins 2.0

Phoques aux Îles-de-la-Madeleine
Phoques aux Îles-de-la-Madeleine Photo: iStock.com/Pierre Chouinard
Radio-Canada

Recenser les mammifères marins du Saint-Laurent n’est pas la tâche la plus facile, vu l'étendue du territoire sur lequel ils sont dispersés. L'Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL) se donne cette mission et sollicite l'appui du grand public.

L'OGSL lance une application sur laquelle les citoyens et les touristes peuvent rapporter, par exemple, la présence de phoques ou de requins pèlerins, puis inscrire le lieu d'observation et ajouter une photo. Le projet est réalisé de concert avec le Réseau d'observation des mammifères marins du fleuve (ROMM). 

« Étant donné la grandeur du territoire et l’ampleur de la tâche qui est d’observer toutes les espèces, ça prendrait des ressources phénoménales pour faire un travail exhaustif, Il est certain que la participation du grand public aide beaucoup », dit le directeur général de l'OGSL, Claude Tremblay. « C’est un ajout aux données scientifiques qui sont récoltées », ajoute-t-il.

Outil pour la recherche

Claude Tremblay indique que toutes les données colligées par le public seront vérifiées par le personnel du ROMM, avant d'être officiellement versées dans la banque de données de l'application.

Approfondir les connaissances sur les habitudes des mammifères marins de la région permettra aux chercheurs et aux décideurs locaux de mieux juger, notamment, de l'emplacement à privilégier pour la réalisation de projets de développement, pense le directeur général.

L'application « Biodiversité » est accessible sur le site Web de l'OGSL.

Est du Québec

Environnement