•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rapport Yatim : changement de culture policière recommandé

Sammy Yatim

Photo : SRC/PC/Canadian Press/HO-Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Équiper possiblement tous les policiers de pistolets à décharge électrique et de caméras et mettre l'accent sur la négociation, plutôt que la force, face à des personnes en détresse psychologique. Voilà 3 des 84 recommandations formulées par un ancien juge à la suite de la mort de Sammy Yatim.

Le jeune homme de 18 ans a été abattu par la police il y a un an, alors qu'il brandissait un couteau, seul à bord d'un tramway. Sa mort, filmée par un passant, a choqué les Torontois, ce qui a mené à des manifestations en faveur d'un changement d'attitude de la part de la police.

Le rapport sur les événements de l'ex-juge de la Cour suprême Frank Iacobucci touche à une variété de sujets allant de l'embauche à la formation des policiers, en passant par l'usage de la force et les armes utilisées.

Si on peut prendre des mesures pour sauver ne serait-ce qu'une vie, ces mesures méritent d'être prises.

Une citation de :Frank Iacobucci, auteur du rapport

L'auteur du rapport estime qu'à l'heure actuelle, « l'éducation et la formation [des policiers] ne sont pas efficaces à 100 % » lorsqu'il s'agit de désamorcer des situations tendues. 

Un grand défi

Après avoir reçu le rapport, le chef de la police de Toronto, Bill Blair, a notamment déclaré : « Il n'y a pas de défi plus grand pour la police de Toronto et pour les autres corps policiers en Ontario et peut-être aussi dans le monde entier que de savoir comment bien réagir lorsqu'on a affaire à une personne en crise ».

M. Blair a promis de mettre en oeuvre rapidement les recommandations de M. Iacobucci.

Ce n'est pas un rapport qui va accumuler de la poussière. C'est un rapport qui va créer une dynamique.

Une citation de :Bill Blair, chef de police

De son côté, le président de la Commission des services de police Alok Mukherjee affirme que le rapport Iacobucci fournit un « plan » à suivre.

Réaction de l'avocat de la famille de Sammy Yatim

Neuf coups de feu

La famille de Sammy Yatim allègue dans une poursuite déposée contre la police de Toronto (Nouvelle fenêtre) qu'il a été tué « sans justification ou excuse » puisqu'il était seul à bord du tramway et qu'il ne s'est jamais approché de la vingtaine de policiers qui entouraient le véhicule.

L'agent James Forcillo a été accusé de meurtre au second degré après avoir ouvert le feu sur le jeune homme.

L’ex-juge de la Cour suprême Frank Iacobucci a présenté 84 recommandations ce matin.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L’ex-juge de la Cour suprême Frank Iacobucci a présenté 84 recommandations ce matin.

Photo : Michel Bolduc

Au total, il aurait tiré sur lui à neuf reprises, atteignant sa cible huit fois.

Un superviseur a ensuite atteint la victime, étendue sur le plancher du tramway, d'une décharge de pistolet électrique. La scène a été filmée par un passant, qui l'a affichée sur YouTube.

Le chef de police Bill Blair avait demandé en août dernier à l'ancien juge Iacobucci de se pencher non seulement sur le cas de Sammy Yatim, mais aussi sur celui d'autres personnes en détresse abattues par la police au cours des dernières années.

L'ex-magistrat devait en tirer des leçons en se fondant notamment sur les exemples d'autres corps policiers dans le monde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !