•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un grand requin blanc aperçu au large du Nouveau-Brunswick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des passagers ont eu la surprise d'apercevoir un grand requin blanc au moment où ils partaient en excursion pour voir des baleines dans la baie de Passamaquoddy, près de Saint-Andrews, au Nouveau-Brunswick.

Le bateau a pu naviguer une dizaine de minutes autour de cet impressionnant poisson prédateur qui nageait calmement, permettant ainsi aux passagers de prendre des photos et des vidéos.

Selon les images prises lundi par l'équipage et les passagers, le requin mesurait entre 3,5 et 6 mètres.

D'après Nick Hawkins, un guide de l'entreprise Quoddy Link Marine tours, le requin semblait chercher de la nourriture.

L'observation de grands requins blancs autour des provinces de l'Atlantique est rare, mais leur présence dans le secteur est connue, indique Steve Campana, responsable du Laboratoire de recherche sur les requins à l'Institut océanographique de Bedford, en Nouvelle-Écosse.

L'emplacement du requin a néanmoins pris Nick Hawkins par surprise. « Nous traversons ce plan d'eau six fois par jour. Nous ne ralentissons généralement pas parce que la plupart de la faune est plus loin », souligne celui qui en est à sa cinquième saison d'observation de baleines.

Les scientifiques qui étudient les requins s'entendent pour dire que la population a augmenté d'environ 10 % à 20 % au cours de la dernière décennie dans l'océan Atlantique, après avoir atteint un creux dans les années 1980 et 1990.

Bien qu'il soit difficile de connaître le nombre de requins au large des côtes canadiennes, M. Campana estime qu'il y en a plusieurs milliers.

Les nageurs et les plaisanciers n'ont toutefois rien à craindre, à son avis. « Personne n'a été mordu par un requin dans les eaux canadiennes. C'est très sécuritaire. Ces requins blancs ne sont pas particulièrement intéressés par les gens. Ils préfèrent les phoques », dit-il.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !