•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage à Gilles Latulippe : de rire et de tendresse

La carrière de Gilles Latulippe a été soilignée lundi lors d'un spectacle en son honneur.

Radio-Canada

Le Festival Juste pour rire a rendu hommage à un grand de l'humour, comme c'est la tradition une fois par an. C'est Gilles Latulippe, qui cumule 55 ans de carrière, qui a reçu les honneurs, lundi soir à la salle Wilfrid-Pelletier à Montréal.

Un texte de Pasquale Harrison-JulienTwitterCourriel

La soirée animée par Stéphan Bureau s'est ouverte avec un numéro burlesque, clin d'oeil au long parcours de Gilles Latulippe sur les planches de théâtres de variété. Gildor « Guilda » Roy a même revêtu paillettes et plumes pour chanter Moi, j'aime le Music-Hall de Charles Trenet.  

Gildor Roy déguisé en Guilda

Gildor Roy déguisé en Guilda

Retour en arrière aussi avec un sketch Symphorien en 3 temps où les blagues salaces se sont succédé. Janine Sutto, du haut de ses 93 ans, s'est jointe aux humoristes Mario Tessier et François Massicotte, au grand plaisir de Gilles Latulippe, assis au premier rang.

Si plusieurs segments humoristiques étaient plutôt réussis, ce sont surtout les moments d'émotions qui ont le plus marqué la soirée. Jean-Marc Parent a raconté que, dans les années 60, son père, secoué par le décès récent de sa femme, ne riait qu'une seule fois par semaine : le mardi, lors de la diffusion de l'émission Symphorien

De grands absents se sont aussi manifestés de différentes façons. Stéphan Bureau a fait la lecture d'une lettre rédigée par la coanimatrice des Démons du midi, Suzanne Lapointe. Laurent Paquin et Benoit Brière ont quant à eux prêté avec brio leurs traits à deux grands disparus : le Capitaine Bonhomme et Olivier Guimond.

Gilles Latulippe, entouré de Janine Sutto et Béatrice Picard

Gilles Latulippe, entouré de Janine Sutto et Béatrice Picard

À la toute fin du spectacle, Gilles Latulippe s'est levé pour remercier chaleureusement la trentaine d'artistes et d'humoristes qui se sont gentiment moqués de lui. Il leur a renvoyé la balle avec le sourire : « Merci aux artistes d'être venus, remarquez qu'au prix où ils ont été payés, ils auraient fêté n'importe qui ».

Humour

Arts