•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entraînés à sauver des vies : des chiens reçoivent une formation à Ottawa

Breezy, un chien de la brigade canine à l'entraînement

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une formation K9 en recherche et sauvetage est offerte à des propriétaires de chiens et leur animal, qui pourraient être appelés à sauver des vies au sein d'une brigade canine.

Les instructeurs de l'école de dressage pour chien Best Friends Dog Training, située à Ottawa, accompagnent les chiens et leurs maîtres dans le développement d'aptitudes pour venir en aide à des personnes en détresse, ou dans des cas plus dramatiques, permettre aux familles de victimes de faire leur deuil en retrouvant le corps des disparus.

Les motivations sont nombreuses pour les membres des équipes de sauvetages. L'une des participantes à la formation, Joy Varady, souhaite pouvoir aider les gens en danger. Le travail d'équipe et la possibilité de s'exercer en plein air l'ont aussi motivée à se joindre au groupe.

« Il y a beaucoup de camaraderie, on a la possibilité de pouvoir ramener quelqu'un à sa famille, et j'aime être à l'extérieur, alors c'est très plaisant », témoigne-t-elle.

Ce type de formation a été offert au grand public pour la première fois à l'été 2013. Le groupe de recherche et sauvetage Rideau a prêté ses installations pour la deuxième année de l'activité.

Une relation de confiance

La propriétaire de l'école, Kim Cooper, est aussi instructrice canine en recherche et sauvetage. Elle relève l'importance de la relation de confiance entre le chien et son maître en situations périlleuses.

« Lorsque nous sommes sur le terrain, nous sommes au sommet de notre forme. On travaille ensemble, et ni l'un ni l'autre pourrait faire le travail à lui seul, alors il y a une complicité incroyable », explique l'instructrice.

Quand vous travaillez avec un chien de sauvetage, vous n'êtes pas son maître, vous formez une équipe. 

Kim Cooper, propriétaire et instructrice, Best Friends Dog Training

Les chiens doivent être préparés aux pires scénarios. On leur apprend donc à repérer l'odeur d'un cadavre, grâce à des échantillons olfactifs placés dans des bocaux soigneusement dissimulés.

Les bêtes sont aussi formées à repérer les survivants, mais aussi des gens qui auraient été blessés ou perdus dans des territoires hostiles du pays.

Une formation complexe

Afin de faire partie de ces équipes bénévoles d'élite, le parcours est long et fastidieux. Plusieurs examens doivent être réussis à différentes étapes de la formation.

Susan Read et son chien BreezyAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Susan Read et son chien Breezy

Photo : Best friends Dog Training

Il existe environ 20 associations de recherche civiles en Ontario, qui compte au total près de 12 000 membres. Les équipes canines bénévoles sont plus rares : on en retrouve seulement cinq dans la province.

Susan Read et son chien Breezy en font partie. Ils sont en fait les seuls membres certifiés de l'Association bénévole de recherche et sauvetage de l'Ontario pour le centre de la province.

L'équipe formée de Susan et Breezy peut être appelée à appuyer les policiers de la Police provinciale de l'Ontario dans leurs recherches, à n'importe quel moment.

Leur contribution varie d'une année à l'autre, allant d'aucune recherche à une dizaine, selon les besoins. L'équipe est donc toujours à l'affût, prête à aider lorsque ce sera nécessaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Animaux