•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bref incident à la manifestation pro-Gaza à Montréal

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Montréal pour soutenir les Palestiniens.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Montréal samedi après-midi pour montrer leur soutien aux Palestiniens de la bande de Gaza et dénoncer l'offensive israélienne.

L'événement avait pour objectif initial de commémorer une décision de la Cour internationale de justice rendue en 2004 et jugeant illégal le mur érigé par Israël en Cisjordanie.

Les organisateurs de la manifestation ont voulu montrer leur soutien aux résidents de la bande de Gaza et leur opposition à la position du gouvernement canadien. « Je pense qu'on a un esprit de solidarité avec les gens qui sont en train de souffrir [...] Culturellement, Harper appuie tout ce qu'Israël fait et on dénonce ça également », a expliqué Douglas Smith, un des organisateurs.

« Si j'étais Palestinien, j'aimerais ça qu'il y ait des gens qui se soucient de ce qui se passe », explique Bob Aubin, qui a fait le déplacement depuis Joliette, où il réside.

En tant que citoyen canadien, il faut montrer que Harper ne représente pas nécessairement tous les Canadiens.

Bob Aubin, manifestant propalestinien

La députée et porte-parole de Québec solidaire Françoise David s'est jointe au cortège, qui est parti du parc Jarry, au coin des rues Saint-Laurent et Gary-Carter. « Même si nous sommes solidaires des Palestiniens, nous appelons à un règlement négocié pour permettre aux Israéliens et aux Palestiniens de vivre en paix », dit Mme David, qui critique au passage le soutien du gouvernement canadien à l'État hébreu.

Mise au point :

Une version précédente de cet article omettait de préciser la raison première de cette manifestation, soit la commémoration d'une décision de la Cour internationale de justice rendue en 2004 et jugeant illégal le mur (aussi appelé « barrière de sécurité ») érigé par Israël en Cisjordanie. Vous pouvez lire ici la révision de l'Ombudsman de Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) à ce sujet. 

Le reportage d'Émilie Dubreuil

Drapeau israélien

Un incident s'est toutefois déroulé lors du rassemblement. Au départ de la manifestation, une femme est arrivée munie d'un drapeau israélien, au milieu d'une nuée de drapeaux palestiniens. Sa présence a donné lieu à de vifs échanges verbaux avec les autres manifestants.

Une dame avec un drapeau israélien a été bousculé par quelques militants pro-palestiniens à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Un manifestant arborant un keffieh - le foulard palestinien - et portant un mégaphone en bandoulière a tenté de lui arracher son drapeau, mais celle-ci s'y est agrippée. Elle a été traînée au sol brièvement, après être tombée d'une marche sur laquelle elle était montée pour se faire entendre.

Une deuxième personne dans la foule, enveloppée du drapeau palestinien, s'est aussi approchée de la femme, alors qu'elle s'agrippait à son drapeau, pour essayer de lui arracher des mains.

Un incident s'est produit à Montréal lors d'une manifestation de soutien aux Palestiniens de Gaza.

Un incident s'est produit à Montréal lors d'une manifestation de soutien aux Palestiniens de Gaza.

Photo : Radio-Canada

Une autre personne dans la foule, au visage caché, a apparemment tenté de lui donner un coup de pied. Les images ne permettent pas de déterminer s'il a réussi ou pas, car une manifestante propalestinienne s'est interposée pour protéger celle qui se trouvait à terre.

Un bref incident s'est produit lors de la manifestation pour soutenir les Palestiniens de Gaza à Montréal.

Photo : Bahador Zabihiyan

De nombreuses personnes dans la foule ont entouré la femme afin de calmer les esprits et l'aider à se relever.

Un incident s'est produit lors de la manifestation.

Photo : Radio-Canada

Après une trentaine de secondes, la femme a pu se relever, avec son drapeau israélien entre les mains. Les policiers l'ont escorté à l'écart de la foule.

La manifestante pro-israélienne a expliqué que certains membres de sa famille vivaient en Israël. « J'ai des cousins qui habitent près de la bande de Gaza et ils sont en danger tous les jours », a dit Teri Allister, précisant que ses proches devaient se mettre quotidiennement à l'abri des roquettes tirées par le Hamas.

Une dame avec un drapeau israélien est tenue à l'écart d'une manifestation de soutien aux Palestiniens par le SPVM.

Photo : Radio-Canada

La marche s'est par la suite déroulée dans le calme.

Les manifestants sont notamment passés par les rues Saint-Denis, Saint-Hubert et Saint-Laurent. Un drapeau palestinien géant a été déroulé lors de la marche.

Il s'agissait de la deuxième manifestation de soutien aux Palestiniens à Montréal, en moins d'une semaine. Quelques centaines de personnes ont manifesté à Montréal, mercredi, en partant de la station de métro Mont-Royal.

Les manifestants ont déroulé un drapeau palestinien géant.

Les manifestants ont déroulé un drapeau palestinien géant.

Photo : Radio-Canada

Une autre manifestation propalestinienne est prévue le 28 juillet devant le consulat général israélien. Plus de 3900 personnes ont fait part sur Facebook de leur intention d'y participer.

Incidents à Calgary

D'autres manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes dans le monde, dont Paris, où la situation a dégénéré.

Au Canada, des rassemblements ont également eu lieu à Toronto et Winnipeg.

À Calgary, une manifestation propalestinienne a connu quelques débordements vendredi. Les autorités ont demandé à tous les témoins des incidents de communiquer avec la police. Près de 500 propalestiniens ont manifesté devant l'hôtel de ville. La situation s'est détériorée quand des pro-Israéliens sont arrivés en marge de la manifestation. Quelques coups ont été échangés, mais aucune arrestation n'a été effectuée.

Israël-Palestiniens, les racines d'un conflit. Consultez notre dossier.

Société