•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rob Ford affirme qu'il est sobre 

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Toronto, Rob Ford, s'est dit « sobre comme un chameau » et il affirme qu'il a une « santé de fer ».

Pour la première fois depuis sa sortie d'un centre de désintoxication, où il a fait une cure de deux mois, M. Ford a répondu jeudi aux questions des journalistes au sujet de sa consommation de drogue et d'alcool. Il avait déjà dit en entrevue qu'il ne pouvait garantir qu'il ne ferait jamais de rechute et qu'il prenait les choses un jour à la fois.

Mais il a été plus assertif, jeudi, lorsqu'on lui a demandé à quel moment il avait consommé de l'alcool ou de la drogue pour la dernière fois.

Affirmant que « plusieurs personnes aimeraient (qu'il) échoue » et qu'il recommence à boire ou à consommer des drogues, M. Ford a déclaré que « ce souhait ne se réalisera pas », parce qu'il est « sobre comme un chameau ». Il ajoute qu'il « va de l'avant, dirige cette ville et fait économiser de l'argent aux contribuables ».

Le parrain de sobriété ne suit plus le maire

M. Ford a ajouté qu'il sait que les gens surveillent ses moindres gestes - et qu'ils devraient continuer de le faire -, parce qu'il fera son « plus gros geste » le 27 octobre lorsqu'il sera, croit-il, réélu à la mairie.

Le maire a précisé que le parrain de sobriété qui l'a accompagné partout pendant près de deux semaines était parti aider d'autres personnes, laissant entendre qu'il se débrouillera bien, seul.

Rob Ford dans la tourmente

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario