•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une art-thérapeute veut remettre son programme sur les rails dans les hôpitaux

Pots de peinture sur une palette

Pots de peinture sur une palette

Photo : La Presse canadienne / iStock

Radio-Canada

Une artiste visuelle de Regina veut relancer son programme d'art-thérapie après avoir perdu son financement en 2012.

Bonnie Chapman avait offert à des patients des hôpitaux de Regina Creativity for Health pendant presque 10 ans avant que l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle coupe les vivres à son programme.

Des milliers de patients ont participé, pendant cette période, à des ateliers d'art et fait de la méditation.

Mme Chapman a réalisé un projet de maîtrise à l'Université de Regina pour évaluer les effets de son programme.

Treize femmes atteintes du cancer du sein ont fait de l'art-thérapie pendant huit semaines.

Bonnie Chapman a observé chez les participantes moins de dépression, d'anxiété et de stress, et elle souligne que leur douleur physique a diminué pendant cette période.

Rien qu'à la fin de deux heures de pratique artistique, j'ai constaté une amélioration d'humeur chez les participantes. J'ai pu voir un regain d'énergie chez elles.

Bonnie Chapman, fondatrice Creativity for Health

Les résultats de l'étude inspirent Bonnie Chapman à trouver du financement pour relancer son programme. Sa recherche lui a d'ailleurs valu, ironiquement, un prix d'excellence de l'Autorité de santé Regina Qu'Appelle.

Bonnie Chapman n'exclut pas la possibilité de démarrer un organisme à but non lucratif pour offrir des services d'art-thérapie.

Avec les informations de William Burr

Saskatchewan

Arts visuels