•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

North Bay : un nouveau programme contrecarre le trafic de fentanyl

Photo: PC/Jacques Boissinot
Radio-Canada

Le programme d'échange de timbres de fentanyl, un puissant opioïde, rend la vie beaucoup plus difficile aux revendeurs de drogues de la région de North Bay.

Les patients, requérant ce type de médicament, viennent chaque mois se procurer des timbres de fentanyl. Chaque boîte contient cinq timbres dont la concentration est mesurée en microgrammes.

Pour éviter que ces timbres soient revendus sur le marché noir, tous les pharmaciens, les médecins et les policiers de la région de North Bay ont uni leurs efforts pour instaurer un programme d'échange de timbres de fentanyl.

Le stratagème est simple. Les patients qui ont une prescription doivent rapporter leurs timbres usagés à la pharmacie s'ils veulent en obtenir des nouveaux.

Dans la rue, les trafiquants peuvent empocher jusqu'à 450 $ par timbre. C'est devenu beaucoup plus difficile pour les revendeurs de mettre la main sur ces timbres avec l'arrivée de ce programme.

Un ex-vendeur, qui désire préserver son anonymat, raconte que les trafiquants doivent maintenant aller chercher des timbres à l'extérieur de la région. « Il est très difficile de s'en procurer. Ce programme est vraiment efficace », a-t-il soutenu.

L'initiative arrive à point alors qu'une étude de l'Ontario Drug Policy Research Network conclut qu'un décès sur huit dans la province chez les 24 à 35 ans est attribuable à une surdose d'opioïde.

La Police de North Bay a aussi découvert que certains patients retournaient des timbres usagés contrefaits, ce qui laisse croire que les originaux sont encore en circulation. Ces personnes ne peuvent désormais plus recevoir de prescription de fentanyl de leur médecin, a assuré la police.

Cette stratégie antidrogue connaît un tel succès qu'elle sert d'exemple ailleurs dans la province.

Pour réduire les risques de revente des timbres de fentanyl, le comité antidrogue de North Bay estime que la province doit imposer un programme d'échange comme le sien, et ce, partout en Ontario.

Avec les informations de Mathieu Grégoire

Ontario

Santé