•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chemin Hunt Club parmi les axes les plus dangereux d’Ottawa

Une des intersections le long du chemin Hunt Club ouest, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Selon un rapport de la Ville d'Ottawa, 6 des 13 intersections les plus dangereuses de la capitale nationale se trouvent sur le long du chemin Hunt Club, au sud-ouest de la ville.

D'après les statistiques compilées par le Programme d'amélioration de la sécurité des routes à Ottawa entre 2009 à 2013, l'intersection de l'avenue Woodroffe et du chemin Hunt Club Ouest est celle où il y a eu le plus de collisions à Ottawa l'an dernier.

En tout, la Ville y a dénombré 45 collisions, pour 16 avec blessures, dont 2 avec blessés graves.

L'intersection du chemin Merivale et du chemin Hunt Club Ouest arrive en deuxième position, avec 37 collisions, dont une mortelle.

« Notre vision c'est zéro collision, zéro décès puis zéro blessure. [...] On n'est pas vraiment content avec les résultats parce que c'est cela notre but », explique le coordonnateur du Programme d'amélioration de la sécurité des routes à la Ville d'Ottawa, Rob Wilkinson.

La Ville d'Ottawa n'est pas tout à fait étonnée que le chemin Hunt Club figure si souvent dans ce triste palmarès. Le volume de circulation est particulièrement important sur cette artère dont certaines sections peuvent accueillir de 50 000 à 70 000 passages, chaque jour.

Pour voir notre carte en version mobile - cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Heureusement, dans la grande majorité des cas, il s'agit d'accrochages mineurs à basse vitesse, sans trop de conséquences.

La Ville estime que ces collisions sont le plus souvent liées à une erreur humaine et non à un problème de signalisation ou de configuration de la route.

La municipalité estime donc qu'elle ne peut pas en faire plus, mis à part en sensibilisant davantage les automobilistes.

La catégorie d'âge la plus à risque est celle de 20 à 24 ans. Les jeunes constituent le groupe qui cumule le plus grand nombre de collisions et surtout le plus grand nombre d'accidents mortels.

Pour voir notre graphique - cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

À lire aussi Résumé des données sur les collisions de 2009 à 2013 (Nouvelle fenêtre)

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Justice et faits divers