•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ultimatum pour la réparation du pont de la rue James à Thunder Bay

Le pont de la rue James est fermé aux piétons et aux véhicules depuis octobre 2013.

Le pont de la rue James est fermé aux piétons et aux véhicules depuis octobre 2013.

Photo : Jody Porter (CBC)

Radio-Canada

À Thunder Bay, le conflit entourant la réparation du pont de la rue James, endommagé par un incendie en octobre dernier, pourrait se retrouver devant les tribunaux.

Le maire Keith Hobbs affirme que le Canadien National a l'obligation légale de réparer le pont, selon une entente signée il y a plus de cent ans.

Le CN menace de retirer son offre finale de payer la moitié des coûts, soit 1,5 million de dollars, si la Ville intente un recours judiciaire.

La compagnie a envoyé des lettres au maire de Thunder Bay et au chef de la Première Nation de Fort William, hier.

L'entente datant de 1906 comprend l'entretien du pont, pas son remplacement. 

lettre du CN au maire Keith Hobbs

Le pont de la rue James relie la Première Nation de Fort William à la ville de Thunder Bay.

Seuls les trains du CN peuvent actuellement y circuler. L'accès aux piétons et aux automobilistes est fermé depuis l'incendie.

En échange du montant de 1,5 million de dollars, le CN désire être libéré de l'entente signée en 1906.

L'autre scénario évoqué serait que la compagnie paie le total de la facture et aille ensuite devant le tribunal afin de déterminer qui devrait être responsable de la facture.

Le CN écrit attendre une réponse de la Ville d'ici le 22 juillet à 17 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Affaires municipales