•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Messmer hypnotise les téléspectateurs français

L'émission Stars sous hypnose

L'émission Stars sous hypnose

Photo : TF1

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le fascinateur québécois Messmer a hypnotisé les téléspectateurs français et quelques vedettes de l'Hexagone lors de la diffusion de sa première émission qui sera adaptée au Québec.

Le premier épisode de Stars sous hypnose, diffusé vendredi dernier à 20 h 55 sur la chaîne française TF1, a atteint des cotes d'écoute dépassant la barre des 5,1 millions de téléspectateurs. Coanimée par la vedette française Arthur et Messmer, l'émission s'est hissée en tête des cotes d'écoute pour la soirée, récoltant 27 % des parts de marché.

« À titre de comparaison, la très attendue émission Céline Dion : le grand show, diffusée en novembre 2012 sur la chaîne France 2, qui marquait le grand retour de la populaire chanteuse après quatre ans d'absence, avait atteint des cotes d'écoute de 4,8 millions de téléspectateurs », a déclaré Eric Young, le producteur et agent de Messmer par voie de communiqué.

L'idée de l'émission vient de sa participation à l'émission Les enfants de la télé, animée par Arthur. Il avait alors hypnotisé ce dernier.

Lors de l'émission, Messmer a notamment hypnotisé l'humoriste Franck Dubosc, les acteurs Michaël Youn et Issa Doumbia, le chanteur Keen'V ainsi que le nageur français et médaillé olympique Alain Bernard.

Messmer a toute une série de spectacles prévus en France cet automne et à l'hiver 2015.

Par ailleurs, une version québécoise du concept, intitulée Messmer fascine les stars pour TVA, sera tournée en août prochain. Ce n'est pas la première émission de l'hypnotiseur. Messmer : drôlement mystérieux a été diffusée sur les ondes de TVA de 2010 à 2013.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !