•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prolongement de l'autoroute 20 : un viaduc devra être démoli

Le viaduc du chemin du Coteau-du-Tuf

Le viaduc du chemin du Coteau-du-Tuf

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) exige qu'un viaduc du nouveau tronçon de l'autoroute 20 dans le secteur de L'Isle-Verte soit démoli et reconstruit.

La structure du viaduc du Chemin du Coteau-du-Tuf est montrée du doigt par le MTQ qui a envoyé une lettre, à cet effet, à l'entrepreneur Hamel Construction.

« Il s’agit de la qualité du béton en général. Les premiers tests que nous avons faits ont révélé des problématiques sur le plan du gel et du dégel et aussi sur le plan de la durée de vie de la structure. Nous visons 75 ans, les tests ont révélé que ce béton n’aurait pas permis cette longévité », explique la porte-parole du ministère des Transports, Miryam Leclerc.

Ces travaux seront aux frais de l’entrepreneur, ce qui refroidit un peu le président-directeur général d'Hamel Construction qui entend tout de même se plier à la décision du ministère.

« On n’a jamais dit que nous allions accepter la facture. Nous allons réaliser les travaux de réparation. À un moment, il y a des étapes dans le dossier, le projet doit se terminer, il n’y a plus de temps, déclare le président-directeur général d’Hamel Construction, Guy Hamel. On n’a pas d’autre choix »

Les travaux devront être réalisés d'ici le 15 octobre. Il s'agit de refaire le squelette du viaduc, seul le tablier sera conservé. 

Ce viaduc fait partie des quatre structures du prolongement de l'autoroute 20 qui ont été ciblées par le MTQ, en juillet 2013. Les trois autres seront réimperméabilisés au cours des prochains mois. Ces travaux ne retarderont pas l'ouverture du tronçon prévu à l'automne prochain, selon le ministère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec