•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Heidi Levasseur voit grand

Heidi Levasseur à son arrivée à Lévis.
Radio-Canada

Après avoir complété 250 km de nage entre Montréal et Québec, la nageuse a déjà un nouveau projet en tête, celui de traverser l'océan Atlantique.

« C'est sûr que c'est un rêve, ça fait quelques années que j'en parle à différentes personnes de mon entourage », a lancé Heidi Levasseur quelques heures seulement après son périple de nage entre Montréal et Québec.

Toutefois, ce défi demande beaucoup de préparation. Même si elle se dit prête physiquement, la question financière est loin d'être réglée.

« C'est sûr qu'on peut parler d'un 500 000 $ probablement », précise-t-elle.

En attendant que les commanditaires se manifestent, le projet prend déjà forme dans la tête de la nageuse. Elle entrevoit un parcours de près de 5000 km, ce qui représente, selon ses calculs, une aventure de 4 à 6 mois.

« Optimal là, c'est de faire trois jours de nage, de 6 à 8 heures de nage par jour puis une journée de repos. Toujours avec les coordonnées géographiques sur le bateau qui me permettent de repartir exactement au même endroit à chaque départ », raconte Heidi Levasseur.

Ce n'est toutefois pas demain la veille qu'on la verra plonger dans ce projet puisqu'elle se donne deux à trois ans pour ficeler le tout.

Mauricie et Centre du Québec

Sports