•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’étiquetage des aliments changera au Canada

Ottawa veut apporter des changements à l’information nutritionnelle figurant sur les étiquettes des aliments. Le sucre figure en tête de liste de ces modifications. 

Ottawa veut apporter des changements à l’information nutritionnelle figurant sur les étiquettes des aliments. Le sucre figure en tête de liste de ces modifications. 

La ministre fédérale de la Santé, Rona Ambrose, affirme donner suite aux commentaires de parents et de consommateurs. Elle annonce des consultations qui dureront jusqu’au 11 septembre prochain.

Le gouvernement propose trois changements concernant le sucre dans l’étiquetage. Ils concernent notamment le format du tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients et les valeurs quotidiennes qui devraient être mises à jour. Il s'agit aussi de distinguer les sucres présents naturellement dans les aliments et les sucres ajoutés

Grâce à ces changements, il sera plus facile pour les Canadiens de lire et de comprendre les étiquettes, et de faire des choix santé pour eux et pour leur famille

Rona Ambrose, ministre de la Santé

Le gouvernement fédéral veut forcer l'industrie à harmoniser les portions qui apparaissent sur le tableau de la valeur nutritive parmi les mêmes catégories de produits. Il entend regrouper les sucres, « pour que les parents et les consommateurs aient une meilleure idée de la quantité de sucre ajoutée à un aliment et pour que l’étiquette soit plus facile à lire ».

On retrouvera tous les sucres, glucose, fructose, miel et sirop sous le terme sucre dans la liste des ingrédients.

Selon Stéphanie Côté, nutritionniste du groupe Extenso, affilié à l'Université de Montréal, l'industrie répond généralement favorablement aux demandes de Santé Canada.

Alimentation