•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L'entraîneur brésilien Luiz Felipe Scolari en deuxième demie...

L'entraîneur brésilien Luiz Felipe Scolari en deuxième demie...

Photo : Getty Images / Jamie McDonald

Radio-Canada

L'entraîneur de l'équipe nationale du Brésil, Luiz Felipe Scolari, ne sera pas de retour après la 4e position du Brésil.

C'est ce qu'a annoncé lundi la Confédération brésilienne de football (CBF), qui a dit accepter sa démission.

« Scolari et son personnel méritent notre respect et notre gratitude, a-t-on écrit dans le communiqué. Ils ont réussi à amener la population brésilienne à aimer de nouveau la Seleçao, même si nous n'avons pas atteint notre but ultime. »

Après la défaite de 3-0  samedi contre les Pays-Bas dans la petite finale, l'entraîneur avait dit qu'il revenait au président de la CBF, Jose Maria Marin, de statuer sur son sort.

La presse brésilienne avait réclamé la tête de Scolari après cette seconde défaite gênante, quelques jours seulement après la déroute de 7-1 en demi-finale contre l'Allemagne. La pire défaite de l'histoire du Brésil.

« Considérée comme un favori pour le titre par Luiz Felipe Scolari, l'équipe termine 4e après avoir perdu à nouveau face à un adversaire de premier ordre. L'entraîneur ne peut pas être maintenu aux commandes », avait tranché le quotidien Folha.

Le contrat de Scolari, 65 ans, venait à échéance après la Coupe du monde.

Soccer

Sports