•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vie est dure pour les clubs vidéo

Le SuperClub Vidéotron de Matane

Radio-Canada

Du papier blanc recouvre les fenêtres du défunt SuperClub Vidéotron depuis la semaine dernière. Les quatre employés ont dû trouver du boulot ailleurs.

Le visionnement de films en ligne, sur des sites Internet légaux ou illégaux, a fait une victime dans l'Est. La clientèle n’y était plus.

Jean-Guy Ouellet, l'un des propriétaires de la franchise de Matane, a dit être incapable d’atteindre ses objectifs financiers et n'avait d'autre choix que de fermer boutique, puisqu'il perdait de l'argent. Il a profité de la fin du bail de location d'un espace au centre commercial pour mettre fin aux activités.

Au Club vidéo Simard, on est conscient que le milieu est en décroissance. On croit cependant que ce genre de commerce a davantage à offrir à la clientèle.

« On peut conseiller des films selon les personnes. Sur le câble, c'est la facilité, mais il est bien d'avoir un contact humain », dit Éric Simard, propriétaire Club Vidéo Simard

Pour maintenir son entreprise à flot, il n'hésite pas à passer plusieurs heures derrière le comptoir, ce qui lui permet de réduire le nombre d'employés.

« Il faut travailler plusieurs heures en plus de ne pas toutes les compter. Sans ça, il n'y aurait pas assez de profits pour que ça en vaille la peine », ajoute Éric Simard.

Le copropriétaire du club vidéo et du cinéma Gaieté abonde dans le même sens. Il a choisi de miser sur la diversification pour tirer son épingle du jeu.

« Ce qui nous permet de faire la fin du mois, c'est le cinéma. On est dans un petit marché », déclare le propriétaire, Guy Desjardins.

La baisse d'achalandage a mené à la fermeture du SuperClub Videotron de Baie-Comeau, l'été dernier. Impossible de savoir comment se portent les franchises de Sept-Îles et Rivière-du-Loup. Le propriétaire de la franchise de Rimouski confirme que les affaires vont bien.

D’après un reportage de Lisa-Marie Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Société