•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De plus en plus d'aînés ne paient pas le transport

Carte aîné transport
Photo: RTL

De plus en plus d'aînés de plus de 65 ans profitent du transport en commun gratuit dans l'agglomération de Longueuil. Les Villes qui ont mis en place le service (Longueuil, Brossard, Boucherville) prolongent le projet pilote jusqu'au 31 décembre.

Un texte de Thomas GerbetTwitterCourriel

Au 1er juillet, à l'issue du projet pilote d'un an, près de 9000 personnes âgées en bénéficiaient. Le potentiel de développement est encore grand puisqu'à elle seule, Longueuil compte plus de 35 000 résidents âgés de plus de 65 ans.

Seul bémol pour les villes participantes : les coûts. Les municipalités remboursent les cartes de transport aux résidents intéressés. Les titres « Accès 65 HORS POINTE » s'achètent directement auprès du RTL au prix unitaire mensuel de 27 $ .

Au rythme où vont les choses, la Ville de Longueuil devrait avoir atteint, voire dépassé, le budget maximal de 1,4 million de dollars qu'elle avait prévu. La municipalité pensait dépenser au minimum 400 000 $. « Pour le moment, la Ville assumera les coûts du programme jusqu'au 31 décembre, selon les modalités prévues. », assure Alexandrine Coutu, chef de division affaires publiques à la Ville de Longueuil.

Seules contraintes pour les aînés participants : renouveler la carte tous les quatre mois et surtout voyager en dehors des heures de pointe, sinon l'autobus est payant. Les heures gratuites sont de 9 h à 15 h 30 et de 18 h 30 jusqu'à la fin du service de la journée, de même que les week-ends et les jours fériés.

Le service existe depuis le 1er avril à Saint-Lambert et n'est pas offert à Saint-Bruno-de-Montarville.

Laval a mis en place un service de transport en commun gratuit pour les aînés le 1er mai.

Société