•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crue de la rivière Assiniboine arrive à Portage-la-Prairie

Les temps modernes, 6 octobre 1993

Radio-Canada

La crue de la rivière Assiniboine est arrivée en soirée à Portage-la-Prairie, à l'ouest de Winnipeg.

Le débit de l'eau équivaut à 35 piscines olympiques par minute. Une bonne partie de cette eau est redirigée vers le lac Manitoba plus au nord par le canal de dérivation Portage.

Les communautés menacées en aval, dont Saint-François Xavier, auront donc à faire face à moins de la moitié de cette eau.

Le premier ministre du Manitoba, Greg Selinger, avait dit mercredi matin que le sommet de la crue devait arriver entre midi et l'heure du souper, mais après révision, les prévisionnistes ont affirmé que la crue était attendue entre 18h et minuit.

« Le meilleur temps est d'arriver le plus tard possible parce que cela nous donne plus de temps pour se préparer [...] Chaque minute supplémentaire compte lorsque vous faites face à une échéance comme celle-ci », a déclaré le premier ministre.

Greg Selinger estime que les digues sont plus solides que lors des inondations printanières de 2011 et les autorités croient qu'elles tiendront le coup. Des équipes surveillent de près les niveaux d'eau, dit-il.

« Les digues sont surveillées sur place pendant toute la journée et dans la soirée, les Forces canadiennes ont mis à notre disposition un avion de type Aurora qui est en mesure de survoler la nuit et de détecter les changements dans les mouvements de l'eau », a-t-il expliqué.

Le débit au réservoir de Portage devrait atteindre 1461 mètres cubes d'eau par seconde, alors que le débit prévu au canal de dérivation de Portage se situe à 962 mètres cubes d'eau par seconde.

Le débit de la rivière Assiniboine, en aval du canal de dérivation Portage, devrait atteindre 509 mètres cubes d'eau par seconde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Incidents et catastrophes naturelles