•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arthur en Haute-Gaspésie : Marsoui, Mont-Louis et les autres

Radio-Canada

Pendant que Marsoui se remet lentement des dommages causés par le passage sur la côte de la tempête tropicale Arthur, plusieurs autres municipalités de la Haute-Gaspésie font état de dégâts importants.

Pendant que Marsoui se remet lentement des dommages causés par le passage sur la côte de la tempête tropicale Arthur, plusieurs autres municipalités de la Haute-Gaspésie font état de dégâts importants.

C'est le cas notamment à Mont-Louis, où une quarantaine de résidences ont été inondées. Des ponceaux ont été emportés par la crue des eaux et dans l'arrière-pays, une route est devenue carrément impraticable. Le maire de Mont-Louis, Serge Chrétien, estime que sa Municipalité a aussi besoin de l'aide du gouvernement.

Mont-Louis fait d'ailleurs partie des 11 municipalités de la Gaspésie qui auront droit au Programme général d'aide financière lors de sinistres réels ou imminents. Outre Marsoui et Saint-Maxime-du-Mont-Louis, le programme touchera aussi Grande-Vallée, La Martre, Mont-Saint-Pierre et Rivière-à-Claude.

Transport Québec aura aussi du travail. La route 198 entre L'Anse-Pleureuse et Murdochville, une route qui mène aussi à Gaspé, demeurera fermée encore pour plusieurs jours. La route s'est effondrée. 

À La Martre, une partie de la route du portage, qui longe la 132, s'est aussi écroulée.

Le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, n'en finit plus de découvrir les dommages laissés par Arthur. « Je n'ai jamais vu ça, dit-il, c'est une situation d'exception. »

La ministre Lise Thériault à Marsoui

Les services d'égout et d'aqueduc ne sont toujours pas complètement rétablis à Marsoui, où l'heure est à l'entraide. Les bénévoles de la Croix-Rouge sont toujours sur place pour soutenir les sinistrés. De l'aide alimentaire a aussi été distribuée.

L'aide annoncée par Québec, mardi, réjouit le maire Dario Jean.

Maire de Marsoui, Dario JeanMaire de Marsoui, Dario Jean

Cela contribuera à réparer le réseau d'aqueduc et d'égout. Il évalue ces travaux à plus d'un million de dollars.

Une petite municipalité comme la sienne, avec une population de 300 personnes et un budget annuel de 300 000 $, n'a pas les moyens d'assumer une telle facture, dit-il. « C'est pour ça qu'on est content qu'il y ait un décret qui confirme qu'on est dans les sinistrés et qu'on va poursuivre, tout mettre en oeuvre pour avoir la meilleure aide possible », poursuit le maire.

Le maire ne sait pas si les sinistrés sans assurances pourront obtenir du soutien. De 20 à 30 familles pourraient avoir besoin d'aide; plusieurs ont appris que leurs assurances ne couvraient pas ce genre de sinistre.

La population et le maire devraient toutefois obtenir rapidement une réponse à leurs questions.

La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, sera de passage dans le village en matinée en compagnie du ministre responsable de la région, Jean D'Amour.  Une rencontre publique pour la population se déroulera aussi en matinée. 

Est du Québec

Société