•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparition d'Yvon Guévin : les recherches s'intensifient

Des voitures de la Sûreté du Québec
Radio-Canada

La Sûreté du Québec met les bouchées doubles pour retracer l'homme de 75 ans, de Pierreville, disparu mystérieusement il y a plus de 48 heures.

Après avoir sillonné le secteur de la résidence de l'homme, la Sûreté du Québec a élargi le périmètre de recherche, qui dépasse maintenant largement les limites de la municipalité du Centre-du-Québec.

En plus des effectifs mobilisés à Pierreville, la Sûreté du Québec compte déployer une équipe d'enquêteurs au cours des prochaines heures pour effectuer un ratissage en Haute-Mauricie.

« On va aussi accentuer nos recherches dans le secteur du nord de La Tuque que Monsieur a déjà visité pour aller à la pêche », explique Hugo Fournier, de la Sûreté du Québec.

Des proches inquiets

Selon sa famille, Yvon Guévin ne souffre d'aucune maladie particulière.

« Tout est possible. Est-ce qu'il a eu un malaise en véhicule, un accident, a-t-il été abordé par des gens qui l'ont maltraité? On est sans réponses », dit la fille du disparu, Dominique Guévin.

Un homme qui l'a croisé peu avant sa disparition, dimanche, confirme que le septuagénaire semblait en plein forme.

« Moi ça fait 60 ans que je le connais et jamais, jamais j'aurais pu croire qu'il pouvait avoir quelque problème que ce soit », a-t-il lancé.

Les policiers demandent aux citoyens de demeurer aux aguets.

Toute information sur l'homme disparu en compagnie de son chien peut être communiquée au 1 800 659-4264.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.