•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les maisons de luxe en demande au Canada

Maison vendue à Trois-Rivières
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le marché de la revente de résidences de luxe était en hausse au Canada au cours des six premiers mois de l'année 2014 comparativement à la même période l'an dernier, selon l'agence immobilière de luxe, Sotheby's.

La faiblesse des taux hypothécaires et la force de la demande étrangère expliquent cette hausse des ventes de maisons de plus d'un million de dollars.

Ce genre de transaction était en hausse au Québec, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. L'augmentation a atteint 34 % à Toronto et à Vancouver, alors qu'elle avoisinait les 10 % à Calgary et à Montréal. La métropole québécoise, où la croissance économique est plus faible, a notamment connu un début d'année difficile avant de connaître un regain à compter de l'élection provinciale du mois d'avril.

Le prix moyen d'une résidence à Vancouver est de 797 093 $.

Les taux d'intérêt, qui sont demeurés à 4,8 % depuis le mois de mai, ont favorisé la situation qui prévaut dans le secteur immobilier. « Les taux hypothécaires sont dans un creux historique et les gens sont sûrs qu'ils peuvent se permettre d'emprunter une somme équivalente à celle de leur maison », explique le directeur général de Sotheby's International Realty Canada, Ross McCredie. « Les gens réalisent que la majeure partie de leurs actifs est constituée de leur immobilier et ils rénovent afin d'augmenter cette valeur. »

« Vous avez également une multitude d'acheteurs internationaux qui voient le Canada comme un endroit sûr et stable pour investir », poursuit M. McCredie. Ce dernier précise que la suppression du programme des immigrants investisseurs n'a eu aucun effet sur le marché immobilier de luxe canadien. Le programme, qui permettait aux investisseurs étrangers d'obtenir une aide gouvernementale fédérale s'ils investissaient au moins 800 000 $ au pays, a pris fin en février dernier.

Les ventes de maisons de 4 millions de dollars et plus ont également atteint un niveau record cette année, où 177 résidences de cette catégorie ont trouvé preneurs.

Le marché immobilier, pour toutes les catégories de résidences, devrait demeurer aussi florissant au moins pour le reste de l'année, selon l'agence Sotheby's.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !