•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 15 morts dans un attentat-suicide au nord de Bagdad

De la fumée se dégage d’un village lors d’un accrochage des forces irakiennes et des insurgés islamistes dans la ville de Dalli Abbass dans la province de Diyala.
De la fumée se dégage d’un village lors d’un accrochage des forces irakiennes et des insurgés islamistes dans la ville de Dalli Abbass dans la province de Diyala. Photo: STRINGER Iraq / Reuters
Radio-Canada

En Irak, au moins 15 personnes sont mortes et 25 autres ont été blessés vendredi dans un attentat-suicide au nord de Bagdad, selon des sources policières.

L'attaque a eu lieu au sud de la ville de Samarra, dans la province de Salaheddine, dont la capitale Tikrit est sous le contrôle des insurgés sunnites aidés par les djihadistes de l'État islamique depuis près d’un mois.

Par ailleurs, les médias rapportent que les forces gouvernementales, appuyées par des miliciens chiites, sont parvenues à récupérer le village natal de l'ancien dictateur Saddam Hussein près de Tikrit, après en avoir chassé les insurgés.

La route entre Tikrit et Samarra, à une cinquantaine de kilomètres plus au sud, est désormais sous le contrôle des forces régulières, affirme l’armée irakienne.

Al-Maliki résiste

Par ailleurs, le premier  ministre chiite Nouri Al-Maliki entend conserver son poste malgré la pression de plus en plus grandissante en Irak et à l’étranger pour qu’il se retire afin de faciliter la formation d'un nouveau gouvernement de consensus.

Je ne renoncerai jamais à ma candidature au poste de premier ministre.

Nouri Al-Maliki , chef du gouvernement sortant

M. Maliki , au pouvoir depuis mai 2006, a ajouté qu’il entendait rester soldat pour faire face aux « terroristes et à leurs alliés ».

Les djihadistes de l'État islamique (ex-État islamique en Irak et au Levant), ont proclamé un califat transfrontalier dans les territoires qu’ils contrôlent en Syrie et en Irak.

Israël prêt à aider la Jordanie

Face au chaos qui règne dans la région, Israël se dit prêt à aider la Jordanie voisine de l’Irak  contre les insurgés islamistes.

« Israël ne laissera pas des groupes comme L'EIIL prendre le contrôle de la Jordanie », a déclaré Yuval Steinitz, ministre israélien des Affaires stratégiques.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

International