•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le gardien français Hugo Lloris ne parvient pas à stopper le ballon redirigé vers le but par Mats Hummels. C'est 1-0 pour l'Allemagne.

Le gardien français Hugo Lloris ne parvient pas à stopper le ballon redirigé vers le but par Mats Hummels. C'est 1-0 pour l'Allemagne.

Photo : Getty Images / Matthias Hangst

Radio-Canada

Pour une quatrième Coupe du monde d'affilée, la sélection allemande a atteint le carré d'as. Pour ce faire, les hommes de Joachim Löw ont vaincu les Français 1-0, vendredi, au mythique stade Maracana de Rio de Janeiro.

Le parcours brésilien des Bleus s'est finalement achevé en quarts de finale après une performance plutôt terne.

La France a eu ses occasions d'égaliser la marque, mais soit la conclusion était brouillonne, soit elle s'est butée au gardien Manuel Neuer, encore une fois au sommet de son art.

Dès la 13e minute, l'Allemagne a pris l'ascendant sur son rival par l'entremise du défenseur Mats Hummels. Cette réussite s'est finalement révélée l'unique but de la rencontre.

Le milieu de terrain français Paul Pogba avait préalablement commis une faute à quelques mètres de la zone de réparation. Son homologue Toni Kroos a tiré le coup franc en direction de Hummels, qui a redirigé le ballon de la tête dans la lucarne.

Le portier Hugo Lloris a bien tenté de préserver le pointage intact, mais en vain. Le ballon a effleuré la barre transversale avant de terminer son parcours dans la cage française.

C'était la première fois que les Français accusaient un retard sur leur adversaire à ce Mondial.

La première frappe cadrée des Bleus a été décochée à la 34e minute. Neuer a utilisé sa main gauche pour s'interposer brillamment devant le tir de Mathieu Valbuena.

Les protégés du sélectionneur Didier Deschamps ont semblé hésitants au cours de la première demie. Malgré le fait qu'ils aient réussi plus de tirs cadrés (5 contre 2) que les Allemands, les Français n'ont pas obtenu les meilleures occasions.

À la 60e, Raphaël Varane est revenu à la charge pour le camp français, mais une fois de plus Neuer a eu le dernier mot. Le meilleur gardien du monde en 2013 est en pleine possession de ses moyens au Brésil.

Vingt-deux minutes plus tard, André Schürrle s'est retrouvé fin seul devant Lloris. Le portier des Bleus a étiré la jambe droite au tout dernier moment pour maintenir l'écart d'un seul filet.

Dans les derniers instants des arrêts de jeu de la seconde demie, Karim Benzema est passé bien près de jouer les héros. L'attaquant vedette a frappé le ballon du pied gauche, mais qui d'autre que Neuer pour confirmer la victoire allemande? Le principal intéressé a mis fin à la quête française d'une seule main et avec un calme déconcertant.

« Dans les premières [minutes], nous étions un peu timorés et même si on n'a pas eu d'occasions franches, on a manqué de réalisme, a dit Lloris. On a réalisé quand même de très belles choses, on a montré un beau visage. Et il ne nous a pas manqué grand-chose face à une grande équipe européenne. »

« C'est sûr, c'est dommage parce qu'on avait fait des choses magnifiques. C'est dommage de s'arrêter en si beau chemin, on avait pris goût à la victoire, a pour sa part déclaré Valbuena. C'est difficile ce soir, on a manqué d'efficacité. »

L'adversité aura finalement eu raison de la formation française. Il ne faut pas oublier qu'elle comptait sur plusieurs joueurs qui en étaient à leurs balbutiements en Coupe du monde.

L'avenir est rose pour les Bleus.

La Mannschaft aura maintenant rendez-vous avec le Brésil, vainqueur 2-1 contre la Colombie, en demi-finales.

Soccer

Sports