•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les courriels personnels doivent être retirés de la liste d’envoi du ministère de l’Éduc.

Courriel

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La commissaire à la vie privée de l'Alberta juge que la divulgation des courriels personnels des enseignants est contraire à la loi.

Jill Clayton enquêtait sur l'envoi d'un courriel de groupe en février, qui contenait les adresses courriel de plus de 34 000 enseignants.

Des adresses personnelles figuraient notamment parmi celles-ci.

La commissaire explique que, si la divulgation des adresses professionnelles est normale, la divulgation des adresses personnelles va à l'encontre de la loi sur la protection de la vie privée.

Elle avance plusieurs recommandations, dont celle de supprimer les courriels personnels de la liste d'envoi du ministère.

Liste d'envoi du ministère

Le courriel de groupe a été envoyé par le ministère de l'Éducation, tandis que les conseils scolaires étaient en train de négocier de nouveaux contrats.

Les adresses courriel ont été collectées à partir de demandes d'accréditation d'enseignants, ainsi que par le biais d'informations transmises par les autorités scolaires.

Le ministre de l'Éducation note que beaucoup d'enseignants communiquent leurs adresses personnelles, à défaut d'avoir un courriel professionnel.

Jeff Johnson pense que ceux-ci doivent avoir le même accès à l'information que leurs collègues.

Le ministre promet toutefois de mettre en œuvre les recommandations de la commissaire, et de parvenir à une solution.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !