•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aretha Franklin : mémorable pour les mauvaises raisons

Aretha Franklin dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal

Aretha Franklin dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal

Radio-Canada

Aretha Franklin était de retour au Festival international de jazz de Montréal mercredi soir. La reine de la musique soul était très attendue, mais la soirée a connu un dénouement très étrange.

Un texte de Tanya LapointeTwitterCourriel

Départ canon

Vêtue d'une robe blanche à paillettes, la chanteuse a effectué avec la chanson Higher and Higher une entrée en scène avec un dynamisme qui ne laissait pas deviner ses 72 ans.

Aretha Franklin succédait à Tony Bennett, qui avait occupé la veille la même scène (avec Lady Gaga) à la Salle Wilfrid-Pelletier. Les deux légendes de la musique étaient en pleine forme, mais Aretha Franklin, elle, n'a pas réussi à susciter une réaction aussi chaleureuse et engagée de son public.

Soirée qui déraille

La chanteuse et son directeur artistique cachaient mal leur déception de devoir encourager les spectateurs pour les faire participer. Un accueil timide, même pendant Jump to it et Freeway Of Love.

Il y a eu les pépins sonores; une piste enregistrée (celle des choristes) qui s'est mise à jouer avant le signal et la chanson Rythm is a dancer qui a commencé à jouer inopinément. La diva a alors dit au sonorisateur qu'on devrait couper son salaire au prix où il était payé par le festival.

Et comme si ce n'était pas assez

Pour son rappel, Aretha Franklin a interprété l'immortelle Respect. Tout allait passablement bien jusqu'à ce qu'elle retire ses faux cils et les lance dans la foule. Geste inusité qui a permis à une admiratrice de s'en faire un souvenir.

La chanson terminée, elle s'est dirigée vers les coulisses et d'un élan qu'on a du mal à s'expliquer, elle a retiré sa perruque et l'a jetée, elle aussi, dans l'assistance.

Décoiffée, la reine de la soul est revenue timidement saluer le public. Sur scène, les musiciens du big band avaient l'air de chiens égarés.

Alors qu'on aurait pu mettre un terme à cette finale déjà maladroite, Aretha Franklin a entamé The Way We Were des coulisses (où on a réussi à l'entrevoir), sans jamais se pointer le nez sur scène et sans finir la chanson.

Grand Montréal

Musique