•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conservateurs ont un nouveau chef intérimaire

Le nouveau chef intérimaire du PC de l'Ontario Jim Wilson
Le nouveau chef intérimaire du PC de l'Ontario Jim Wilson Photo: Claudine Brulé
Radio-Canada

Un ancien ministre de Mike Harris, Jim Wilson, prend les rênes du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario de façon intérimaire.

Il a été élu par ses pairs ce matin, en attendant une course à la direction du parti.

Le chef démissionnaire Tim Hudak avait dit après sa défaite cuisante le 12 juin dernier qu'il quitterait la direction de la formation lorsqu'un nouveau chef serait choisi. Mais nombre de membres du PC, lui attribuant la défaite de leur parti, lui avaient montré la sortie.

Son successeur intérimaire Jim Wilson promet de consulter le caucus avant de prendre des décisions, contrairement à ce qui a été reproché à M. Hudak.

Le parti a besoin de guérir.

Jim Wilson, chef intérimaire conservateur

M. Wilson, ministre de l'Énergie et de la Santé dans les années 1990, a lui aussi critiqué la promesse de M. Hudak durant la campagne d'éliminer 100 000 postes dans le secteur public s'il prenait le pouvoir. « On a été notre propre ennemi », a-t-il commenté.

Aucune date n'a été fixée pour le choix d'un nouveau chef permanent du PC.

Pour l'instant, Christine Elliott de Whitby, la veuve de l'ex-ministre fédéral des Finances Jim Flaherty, est la seule candidate en lice.

Une autre candidate pressentie, Lisa MacLeod de la région d'Ottawa, a affirmé ce matin que le parti devait se renouveler. « On doit écouter beaucoup plus les gens », a-t-elle dit.

Le député Vic Fedeli de North Bay pourrait aussi présenter sa candidature.

Ontario

Politique provinciale