•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Victoire ! Angel di Maria crie sa joie d'avoir marqué le but gagnant pour l'Argentine.

Victoire ! Angel di Maria crie sa joie d'avoir marqué le but gagnant pour l'Argentine.

Photo : Getty Images / Julian Finney

Radio-Canada

L'Argentine s'est trouvé un nouveau héros. Angel di Maria l'a propulsée en quarts de finale avec un but à la 118e minute de jeu.

Un texte d'Olivier Arbour-MasseTwitterCourriel

L'Albiceleste a eu besoin de la prolongation pour percer le mur suisse et l'emporter 1-0, mardi, à Sao Paulo.

Di Maria, un des Argentins les plus insistants du match, a goûté aux fruits de ses nombreuses initiatives à quelques minutes de la fin de la prolongation.

Lionel Messi, qui d'autre, a lancé l'attaque en plein axe après un revirement créé par Rodrigo Palacio en milieu de terrain. Le meneur de jeu argentin a ouvert sur la droite à di Maria. D'une touche, du pied gauche, le numéro 7 a mis fin à un débat qui semblait destiné à se clore en tirs de barrage.

Le Suisse Blerim Dzemaili est passé à quelques centimètres d'étirer le plaisir. Sa reprise de tête dans les arrêts de jeu à la fin de la prolongation s'est écrasée sur le montant gauche avant de frapper sa jambe et rater le cadre.

Avec son but, di Maria a couronné une dizaine de minutes durant lesquelles il s'est chargé de l'action.

Diego Benaglio l'a d'abord frustré d'une superbe parade (108e). Puis, une autre de ses frappes a été contrée en défense (112e). Il a ensuite changé de rôle en tentant de lancer Messi dans la surface (117e). Une minute plus tard, di Maria a renoué avec son rôle de tireur d'élite avec succès.

Les ratés suisses

L'Argentine a assuré l'animation à partir de la deuxième demie après une première période où les Suisses ont obtenu les deux meilleures occasions, tracées par l'efficace Xherdan Shaqiri.

À la 28e minute, le milieu de terrain a effacé un défenseur dans la surface puis, dans une mise en scène visionnaire, il a repéré Granit Xhaka en retrait. Sergio Romero l'a frustré, d'un arrêt réflexe du pied gauche.

À la 39e, Josip Drmic a complètement gâché un long ballon de Shaqiri derrière la défense. Devant un Romero vulnérable qui hésitait entre sortir de son but et y rester, il a raté son lob, dirigé dans les mains du gardien.

En deuxième demie, particulièrement à partir de l'heure de jeu, l'Argentine s'est activée, dynamisée par le mouvement perpétuel de Marcos Rojo sur le flanc gauche. Rojo a failli prendre Benaglio à contre-pied (59e) avant de servir un centre bien calculé à Gonzalo Higuain dont la tête a été adroitement boxée par le gardien suisse.

Messi a également créé de l'agitation en deuxième demie. D'abord sur une demi-volée tout juste au-dessus du cadre (68e), puis sur une frappe écrasée après s'être donné de l'espace à l'entrée de la surface (78e).

L'Argentine affrontera la Belgique en quarts de finale, le 5 juillet, à Brasilia.

Soccer

Sports