•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de milliers de personnes au défilé de la Fierté gaie à Toronto

Le reportage de Fanny Samson

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des centaines de milliers de personnes ont assisté dimanche dans le centre-ville de Toronto au défilé de la Fierté gaie, qui est le plus grand événement du genre au Canada.

Beaucoup avaient apporté leur ombrelle pour se protéger du soleil ainsi que des pistolets à eau. Plus de 12 000 marcheurs ont défilé le long de la rue Yonge.

À l'avant du cortège, on trouvait un grand groupe de délégués internationaux qui participaient au WorldPride Festival.

L'un d'entre eux, Kenneth Emdem, est ainsi venu du Suriname, un petit pays d'Amérique du Sud, pour participer aux festivités, qui comprenaient une conférence sur les droits de l'homme à laquelle ont participé des centaines de personnes.

Selon lui, ce festival est une preuve de l'ouverture du Canada. M. Emdem compte d'ailleurs utiliser certaines des choses apprises à Toronto dans son pays natal, où il gère un groupe de défense des droits des homosexuels.

Des personnalités politiques ont aussi participé au défilé, comme la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, qui est ouvertement homosexuelle, ainsi que plusieurs candidats à la mairie de Toronto et le maire adjoint, Norm Kelly.

Les chefs du Nouveau Parti démocratique fédéral, Thomas Mulcair, et du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, s'y sont également présentés. Ils ont assisté, plus tôt, à une messe célébrée par un pasteur gai.

Le défilé marquait la fin du festival de 10 jours dans la Ville Reine.

Toronto a accueilli depuis le 20 juin des milliers de visiteurs venus de partout dans le monde pour le WorldPride Festival.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario