•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chantier du CHUM vu de l'intérieur

Radio-Canada

Les travaux sur le chantier du nouveau Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) vont bon train. À deux ans de la fin prévue de la construction, les responsables croient pouvoir respecter l'échéancier et les budgets.

Pour sortir de terre ce nouvel hôpital au centre-ville, il en coûtera plus de deux milliards de dollars.

La journaliste Anne-Louise Despatie est retournée sur les lieux, six mois après une première visite. Entre les deux, pas moins de 11 étages ont été construits.


Le nouveau CHUM préservera et intégrera deux éléments du patrimoine de la rue Saint-Denis. Ici à droite, le clocher de l'église Saint-Sauveur, de même que la maison Garth.


Le CHUM comptera 21 étages et quatre sous-sols. Il y aura des chambres du 8e au 20e étage. À gauche, le centre de recherche, qui a été inauguré à l'automne 2013.

Le CHUM comptera 21 étages et quatre sous-sols. Il y aura des chambres du 8e au 20e étage. À gauche, le centre de recherche, qui a été inauguré à l'automne 2013.


La vue depuis le 20e étage.

La vue depuis le 20e étage.


1500 ouvriers travaillent en ce moment sur le chantier. Une telle construction au centre-ville nécessite toute une logistique. Les toilettes, notamment, sont montées sur les étages par des grues.

Quelque 1500 ouvriers travaillent en ce moment sur le chantier. Une telle construction au centre-ville nécessite toute une logistique. Les toilettes pour les ouvriers, notamment, sont montées sur les étages par des grues.


Au 20e étage. Il y en aura un de plus, qui comprendra des salles de mécanique. Pendant que des ouvriers s'affairent à construire la structure, d'autres s'attaquent déjà à la finition intérieure dans les étages du bas.

Travailleurs à l'oeuvre au 20e étage. Il y en aura un de plus, qui comprendra des salles de mécanique. Pendant que des ouvriers s'affairent à construire la structure, d'autres s'attaquent déjà à la finition intérieure dans les étages du bas.


Il y aura en tout 772 chambres individuelles. Les salles de bain sont montées en usine. Lorsqu'elles sont livrées sur le chantier, il ne reste plus qu'à les raccorder à la plomberie, ce qui représente une économie de temps appréciable pour l'entrepreneur.

Il y aura en tout 772 chambres individuelles. Les salles de bain sont montées en usine. Lorsqu'elles sont livrées sur le chantier, il ne reste plus qu'à les raccorder à la plomberie, ce qui représente une économie de temps appréciable pour l'entrepreneur.


Le Dr David Roberge, chef du département de la radio-oncologie, montre une brique de ciment et de métaux qui compose les murs de la radiothérapie et qui protège de la radioactivité.

Le Dr David Roberge, chef du département de la radio-oncologie, montre une brique de béton et de métaux qui compose les murs de la radiothérapie et qui protège de la radioactivité.


Cette porte massive en métal protégera les travailleurs dans les salles de radiothérapie. Il y en aura 12 en tout, situées au 4e sous-sol.

Cette porte massive en métal protégera les techniciens dans les salles de radiothérapie. Il y en aura 12 en tout, situées au 4e sous-sol.

Le CHUM pousse vite

Société