•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à Moncton : le montant de la facture est inconnu

Le maire de Moncton, George LeBlanc (au micro), et le député fédéral de Moncton-Riverview-Dieppe, Robert Goguen (à droite).

Le maire de Moncton, George LeBlanc (au micro), et le député fédéral de Moncton-Riverview-Dieppe, Robert Goguen (à droite).

Photo : Julie-Anne Lapointe

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Combien ont coûté les opérations policières dans le dossier de la fusillade à Moncton? Il est encore « trop tôt » pour s'avancer, répondent les autorités.

La tuerie survenue le 4 juin 2014 a obligé les policiers à faire de nombreuses heures supplémentaires.

La GRC a aussi appelé des policiers de l'extérieur de Moncton en renfort depuis l'incident. D'abord, dans le cadre de la chasse à l'homme, puis pour l'enquête qui découle de cette tragédie.

D'autres ressources de l'extérieur de la région comme des armements, des véhicules et hélicoptère ont également été déployés. 

Mais les autorités politiques ne savent pas encore quels ont été les coûts de ces opérations, ni qui est responsable de la facture.

Le député de Moncton-Riverview-Dieppe, Robert Goguen, ignore si le gouvernement fédéral épongera une partie des coûts.

« Je n'ai aucune idée, ça n'a pas été discuté et c'est tellement tôt dans le déroulement de l'enquête interne qui se fait. On ne peut pas porter de jugement sur ce que sont les coûts », a-t-il répondu.

Le maire de Moncton, George LeBlanc, affirme que la question des coûts n'a pas encore été abordée par les autorités municipales.

« Vous savez, ma priorité présentement est pour les familles des victimes, la GRC et toute la communauté. Ces discussions sur les coûts vont venir en temps et lieu. Je n'ai pas les réponses à ces questions à l'heure actuelle », a déclaré le maire.

Dans son budget 2014-2015, le ministre des Finances du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a inclus une somme de 80 141 000 $ pour le financement de la GRC provinciale. Le gouvernement fédéral et les municipalités contribuent également au budget de la GRC au Nouveau-Brunswick.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie