•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yukon : pénurie d'ambulanciers bénévoles à Haines Junction

Des participants à la course internationale de vélo entre Haines Junction au Yukon et Haines en Alaska. (21 juin 2014)

Photo : ICI Radio-Canada/Elyn Jones

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Haines Junction était sans service ambulancier ce week-end alors que se déroulait la course internationale de vélo Kluane Chilkat, à laquelle participaient plus de 1200 cyclistes. Une situation qui risque de se répéter au cours de l'été en raison d'une pénurie de bénévoles.

Un cycliste a été blessé gravement lors d'une collision avec un compétiteur durant la première étape de 20 km. Il a été évacué par ambulance aérienne vers Juneau, en Alaska, puis transporté à Seattle, dans l'État de Washington, a rapporté le directeur de la course, Mike Kramer.

Celui-ci ajoute qu'il a appris quelques jours avant le début la course qu'il n'y aurait pas de service d'ambulance. « Vraisemblablement un manque de communication au sujet de la part des parties quant aux services qui seraient disponibles », note-t-il.

Au Yukon, les communautés sont responsables de trouver les ambulanciers bénévoles.

De toutes les communautés yukonnaises, Haines Juction est celle qui a le plus de difficulté à recruter des volontaires, selon le directeur des services d'urgence du territoire, Michael McKeage. « L'entente avec toutes les communautés est que le gouvernement fournit l'équipement, les véhicules, un poste ambulancier, les honoraires de formation et autres appuis », précise-t-il.

Michael McKeage ajoute que Haines Junction est confrontée à une pénurie d'ambulanciers bénévoles au cours de la saison estivale depuis plusieurs années.

Le maire Mike Crawshay explique que les bénévoles qui acceptaient de travailler les week-ends pendant l'été ont déjà beaucoup donné et en ont assez. Il mentionne que tout le monde a des activités de prévues lors de la saison chaude.

Les services d'urgences du Yukon évaluent la faisabilité d'offrir quelques émetteurs-récepteurs supplémentaires pour aider les bénévoles. Ils étudient également les méthodes utilisées par les autres communautés pour le recrutement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !