•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une usine de vaccins de Québec dans la mire de la FDA

L'usine de GlaxoSmithKline a reçu une lettre d'avertissement de la part de la FDA.

L'usine de GlaxoSmithKline a reçu une lettre d'avertissement de la part de la FDA.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK), qui est le principal fournisseur des vaccins antigrippaux au Canada et qui fournit aussi les États-Unis, a récemment reçu un avertissement de la U.S Food and Drug Administration (FDA) concernant des anomalies constatées à son usine de fabrication de vaccins de Sainte-Foy.

Le 12 juin, la FDA a envoyé une lettre d'avertissement (Nouvelle fenêtre) à l'entreprise, lui signifiant que des lacunes avaient été observées à ses installations du Parc technologique, notamment en ce qui a trait au système de purification d'eau.

La FDA dit avoir constaté ces anomalies à la suite d'une inspection effectuée entre le 31 mars et 9 avril.

Dans sa lettre, la FDA accorde un délai de 15 jours à GSK pour que l'entreprise apporte les corrections aux lacunes observées lors de ses inspections.

GSK a réagi aujourd'hui par communiqué sur son site Internet (Nouvelle fenêtre). « Nous sommes en train de répondre à ces préoccupations et sommes résolus à travailler de concert avec la FDA afin de résoudre toutes les questions en suspens », peut-on lire.

« La sécurité des patients constitue notre priorité absolue et nous avons confiance en l'innocuité des vaccins antigrippaux que nous leur offrons. Chaque lot de vaccins de GSK est soumis à un examen approfondi avant d'être offert sur le marché. Les vaccins qui ne répondent pas aux exigences de ce contrôle rigoureux sont rejetés », assure-t-on du côté de GSK.

L'entreprise ajoute qu'en attente des approbations de la FDA, elle prévoit fournir entre 28 et 33 millions de doses du vaccin antigrippal sur le marché américain pour la prochaine saison de la grippe.

Au Canada

La directrice du Laboratoire de santé publique du Québec, Cécile Tremblay, se fait rassurante quant à la qualité des vaccins destinés aux citoyens. « Si c'est identifié à temps, les lots qui seraient potentiellement contaminés sont rejetés », affirme-t-elle.

Pour sa part, Santé Canada dit être « conscient » des questions soulevées par la FDA, ajoutant que les vaccins contre la grippe saisonnière sur le marché ne sont pas touchés par ces problèmes de fabrication. « Le gouvernement a des contrats pour la production de vaccins avec diverses autres entreprises et peut demander un approvisionnement supplémentaire au besoin », a souligné le ministère.

Entre-temps, Santé Canada travaille de près avec l'entreprise GSK et la FDA pour « déterminer les prochaines étapes ».

La compagnie pharmaceutique GSK compte 700 employés à Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !